Bouddhisme sans la renaissance

Buddha's fan

Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par Buddha's fan » mer. 21 sept. 2011 12:57

Bonjour je suis nouveau ici depuis quelque temps j'ai étudié quelques livres sur le bouddhisme , je suis tout à fait d'accord sur la plupart des points mais je ne crois pas à la réincarnation puis je tout de même devenir bouddhiste?je précise que je ne veux pas entrer dans les ordres !!!
Florent

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par Florent » mer. 21 sept. 2011 13:11

Moi non plus je ne veux pas rentrer dans les ordres et je ne crois pas vraiment à la réincarnation, mais ce que je crois n'a pas de valeur, ce qu'il faut essentiellement avoir comme attitude dans le bouddhisme c'est de ne tenir rien pour acquis et de tout vérifier par soi-même, alors tu sera bouddhiste.
Buddha's fan

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par Buddha's fan » mer. 21 sept. 2011 13:14

oui je suis d'accord avec toi Florent il ne faut rien tenir pour acquis et tout vérifier par soi-même c'est pour ça que même si je ne crois pas à la réincarnation je ne la rejette pas pour autant car pour vérifier que cela existe...il faut être mort ^^ merci pour ta réponse je crois que je vais me plaire ici :)
passagère

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par passagère » mer. 21 sept. 2011 13:26

vérifier par soi même

Le bouddha a dit ne vous fiez pas à la parole du maitre , au bouddha , fiez vous à votre expérience .
Mais ce qu'on oublie de mentionner c'est qu'il y a des phénomènes , des existants qui échappent à notre perception et donc à notre expérience . Le Bouddha parlait bien sur de ce que nous sommes en mesure d'expérimenter à ce jour .
Alors dans ce cas , on se fie aux textes véridiques authentiques , soutras , sastras

Il y a 3 types d'existants : les manifestes , les cachés et les trés cachés .
Pour les manifestes ceux que nous appréhendons au travers de nos 5 sens , on dit que les textes à leur propos ne doivent pas être en contradiction avec ce que nous expérimentons avec nos 5 sens . Cela rejoint l'exhortation de vérifire par nous même
Pour les phénomènes cachés , on dit qu'ils ne doivent pas être en contradiction avec une perception avérée discursive , en plus clair avec la logique , le raisonnement .Cela aussi revient à vérifier par notre expérience au travers de notre propre réflexion
Pour les phénomènes trés cachés qui sortent complètement de notre champ de perception ( que ce soit par les 5 sens ou le sens mental ) comme les 6 classes d'êtres on dit qu'aucun texte valide ne doit contredire cela . Aprés cela est une approche bouddhiste qu'on est libre ou pas de prendre en compte mais comme la question a été posé dernièrement à mon maitre , je vous en fait part
Pour les rennaissances , il y a des raisonnements .Donc on pourrait aborder cet existant caché par le biais de la réflexion mais il faut avoir des connaissances clés pour cela , et cela a sa limite car il est aussi un existant trés caché dans le sens ou l'on ne peut pas percevoir directement nos vies passées par exemple .En ce sens , il échappera à notre expérience même par le raisonnement .Dans ce cas là , il y a les textes , qui ne doivent pas se contredire , mais on peut aussi laisser quelque temps de côté cela si nous sommes gênés , bloqués et prendre ce qui nous est plus évident , qui pour l'instant emporte notre totale adhésion
Dernière modification par passagère le mer. 21 sept. 2011 15:09, modifié 1 fois.
Buddha's fan

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par Buddha's fan » mer. 21 sept. 2011 13:34

merci de nous avoir fait part de cela passagère, mais comment s'assurer de la validité des phénomènes très cachés si nos sens ne peuvent pas les identifier?? Doit t'on croire dans ce cas??
Lupka

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par Lupka » mer. 21 sept. 2011 13:39

Florent a écrit :Moi non plus je ne veux pas rentrer dans les ordres et je ne crois pas vraiment à la réincarnation, mais ce que je crois n'a pas de valeur, ce qu'il faut essentiellement avoir comme attitude dans le bouddhisme c'est de ne tenir rien pour acquis et de tout vérifier par soi-même, alors tu sera bouddhiste.
Un peu léger comme définition ... être bouddhiste engage à certaines "croyances fondamentales" comme les 4 sceaux ou les 4 nobles vérités bref ... pour le reste je laisse Passagère prendre le relais
passagère

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par passagère » mer. 21 sept. 2011 13:44

Dans ce cas là , aucun texte valide ne doit contredire cela , mais vu que nous n'avons pas nécessairement menée cette recherche dans les testes , c'est une question de foi uniquement en ceux qui ont mené cette recherche par exemple , dans les maitres spirituels , mais il n'est pas demandé et exiger de croire si en plus cela ne vient pas tout seul , voir même si ça bloque .... On ne peut pas exiger de l'autre la foi en claquant des doigts , même avec la meilleure bonne volonté , si demeure doutes et bloquages on doit en tenir compte , c'est là , mais la foi peut se générer et se développer bien sur cela regarde chacun ...donc on peut laisser de côté , éventuellement partir de ce postulat en acceptant juste l'idée mais sans notre foi et notre adhésion et voir si les enseignements reçus sur d'autres points pourront éventuellement permettre d'aborder la rennaissance sous son aspect caché et non trés caché , celui au travers des raisonnements mais cela demande d'être bien au fait de la connaissance de l'esprit , de la loi de causalité et autres sujets annexes donc pas souci , il y a là l'occasion d'approfondir d'autres notions qui pourront s'avérer utile si un jour on veut pouvoir aborder la force des raisonnements sur ce point ...en attendant je dirais keep cool et va là ou ça glisse , les tensions glisseront peut être si on ne leur apporte pas non plus une importance démesurée , le Bouddha a toujours adapté son enseignement à nous en tenant compte de nos capacités et de nos difficultés
Buddha's fan

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par Buddha's fan » mer. 21 sept. 2011 13:54

avant de m'inscrire sur ce forum j'étais allé sur un autre et je vous trouve beaucoup plus ouvert au dialogue , c'est très plaisant !!Je serai ravi de discuter avec toi de la renaissance passagère , voir même que tu me convainque que c'est la réalité car pour moi la vision de la mort c'est la fin de tout (pas très réjouissant mais c'est ce que je pense), c'est sur qu'il est beaucoup plus agréable de penser qu'il subsiste quelque chose après la mort!! :razz:
passagère

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par passagère » mer. 21 sept. 2011 14:00

agréable , agréable euh c'est vite dit ...tout dépend de ce qu'àprés mais ça peut aider un peu oui c'est sur ...mais c'est un autre sujet
:oops: ah ben là ça va être difficile tu sais parce que je ne suis pas la plus compétente pour te donner des outils à la réflexion .
bon pour te convaincre , abandonnes , c'est pas mon but mais à droite et à gauche si ya des choses qui t'aide et bien tant mieux
mais tu sais je ne fais que répéter ce que moi même j'apprends , tente de comprendre avec bien souvent les même difficultés que les copains
Buddha's fan

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par Buddha's fan » mer. 21 sept. 2011 14:05

ahah désolé je t'ai pris pour mon gouroux perso mdr
Florent

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par Florent » mer. 21 sept. 2011 14:12

Lupka a écrit :
Florent a écrit :Moi non plus je ne veux pas rentrer dans les ordres et je ne crois pas vraiment à la réincarnation, mais ce que je crois n'a pas de valeur, ce qu'il faut essentiellement avoir comme attitude dans le bouddhisme c'est de ne tenir rien pour acquis et de tout vérifier par soi-même, alors tu sera bouddhiste.
Un peu léger comme définition ... être bouddhiste engage à certaines "croyances fondamentales" comme les 4 sceaux ou les 4 nobles vérités bref ... pour le reste je laisse Passagère prendre le relais
Peut être, mais juste, et non être bouddhiste n'engage pas à adhérer aux 4 sceaux, 4 nobles vérités etc avant de les avoirs vérifier par soi même.
passagère

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par passagère » mer. 21 sept. 2011 14:15

gourou c'est sans le x , sinon moi je pense à courroux :oops: :lol:
Avatar de l’utilisateur
silence
Feuille de la Bodhi
Feuille de la Bodhi
Messages : 220
Inscription : mar. 9 déc. 2008 17:16

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par silence » mer. 21 sept. 2011 14:19

Buddha's fan a écrit :Je serai ravi de discuter avec toi de la renaissance passagère , voir même que tu me convainque que c'est la réalité
Bonjour,
Comme Passagère l'a laissé entendre plus haut, il n'y a pas urgence à vouloir "discuter" des renaissances.
C'est même un piège que de vouloir se focaliser sur un point comme celui-ci au début de son parcours spirituel.
C'est un peu comme vouloir enseigner le calcul intégral en maternelle ! :)
Il est plus sage de s'attacher à comprendre les fondements: les 4 nobles vérités, etc...et à vivre au quotidien ces enseignements. Ils vont mûrir en toi. Ensuite la compréhension de phénomènes plus ardus pourra s'installer ou non, mais elle le fera en accord avec ton ressenti, et sera plus sûre.

Regardes aussi un aspect important: vouloir trancher si vite un chapitre aussi costaud que celui des renaissances peut jouer comme un à priori qui va fausser ton étude, tu vas raisonner en ayant une donnée fixe (sur les renaissances en l'occurrence) au lieu de garder ton esprit propre afin qu'il puisse juger à chaque instant. La mémoire ne doit pas se trimbaler avec ces tonnes de jugements acquis trop vite, qui handicapent et tuent la liberté.

On peut vivre longtemps sur le chemin du Bouddhisme sans être obsédé par les renaissances. On y arrive très bien. :D
Le courage de commencer est la principale mise de fonds
Buddha's fan

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par Buddha's fan » mer. 21 sept. 2011 14:20

oups mon français me perdra :mrgreen:
Buddha's fan

Re: Bouddhisme sans la renaissance

Message non lu par Buddha's fan » mer. 21 sept. 2011 14:24

ahah oui silence je crois que tu es dans le vrai c'est un peu une question secondaire autant laisser mon esprit libre pour d'autres choses autrement plus importantes pour moi en ce moment! et comme tu l'a dis je suis encore en maternelle du bouddhisme petite section shuuuuuuuuuuuuttttt
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités