Paramita et karma

chakyam

Re: Paramita et karma

Message non lu par chakyam » mer. 1 août 2012 13:09

Informe mon gars! informe !

FleurDeLotus Butterfly_tenryu
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5676
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: Paramita et karma

Message non lu par Dharmadhatu » mer. 1 août 2012 13:21

chakyam a écrit :Informe mon gars! informe !

FleurDeLotus Butterfly_tenryu
jap_8 C'est fait, merci.

FleurDeLotus
apratītya samutpanno dharmaḥ kaścin na vidyate /
yasmāt tasmād aśūnyo hi dharmaḥ kaścin na vidyate

Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Ārya Nāgārjuna (Madhyamakaśhāstra; XXIV, 19).
chakyam

Re: Paramita et karma

Message non lu par chakyam » mer. 1 août 2012 13:46

Quoi donc ??

FleurDeLotus Butterfly_tenryu
Avatar de l’utilisateur
ted
Vacuite
Vacuite
Messages : 13277
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Paramita et karma

Message non lu par ted » mer. 1 août 2012 14:52

chakyam a écrit : Ted,

Il y a quelqu'un sur ce site qui voudrait nous faire croire qu'il y a continuité de naissances en naissances et d'instant en instant qui se transforme. Il persiste même en affirmant qu'il s'agit d'instants cognitifs, notion qu'il combattait lorsque, à propos des Renaissances, je mentionnai que cette continuité était seulement mémorielle.

Comme quoi ! Tout change et « se transforme », même la continuité !
Le Bouddha utilise l'expression : "ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre" pour qualifier les transformations de la combinaison psycho-physique. Ca laisse le champ libre à pas mal de compréhensions. L'essentiel étant de comprendre que tant que dure le samsara, ces transformations sont incessantes. La solution étant peut-être de se situer hors du temps ? Comment on fait ça ? :D Baahhh ! :) En cherchant bien, on finira bien par trouver. :D
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
ardjopa

Re: Paramita et karma

Message non lu par ardjopa » mer. 1 août 2012 15:17

Les "bouddhistes" occidentaux ont certains avantages sur les orientaux bouddhistes : ils ont un certain recul, et voient le bouddhisme d'un regard assez "neuf", ils l'ont généralement choisi d'eux-même et non par tradition, leur esprit individualiste correspond assez à "l'éveil par soi-même" de sa doctrine, plutot qu'avec un "dieu salvateur";
Par contre ils ont un défaut de taille, qui est souvent présent chez eux : ils intellectualisent tout très facilement, leur mental est compliqué, le mode de vie "moderne" est en contradiction avec le dharma à mon sens, éloigné de la nature, du calme et du simple, et ils veulent tout savoir et expliquer rationnellement, avant de simplement pratiquer;
L'occidental se demandera d'abord souvent : "pourquoi je devrais méditer, sur quoi, je veux d'abord tout savoir sur le karma, qui est bouddha, les paramitas, les bodhisattvas, les traités de nagarjuna, les recettes de mamie nova, etc; Là où un moine d'asie s'assoiera simplement et méditera; ;-)
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5676
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: Paramita et karma

Message non lu par Dharmadhatu » mer. 1 août 2012 15:58

ardjopa a écrit :Les "bouddhistes" occidentaux ont certains avantages sur les orientaux bouddhistes : ils ont un certain recul, et voient le bouddhisme d'un regard assez "neuf", ils l'ont généralement choisi d'eux-même et non par tradition, leur esprit individualiste correspond assez à "l'éveil par soi-même" de sa doctrine, plutot qu'avec un "dieu salvateur";
Par contre ils ont un défaut de taille, qui est souvent présent chez eux : ils intellectualisent tout très facilement, leur mental est compliqué, le mode de vie "moderne" est en contradiction avec le dharma à mon sens, éloigné de la nature, du calme et du simple, et ils veulent tout savoir et expliquer rationnellement, avant de simplement pratiquer;
L'occidental se demandera d'abord souvent : "pourquoi je devrais méditer, sur quoi, je veux d'abord tout savoir sur le karma, qui est bouddha, les paramitas, les bodhisattvas, les traités de nagarjuna, les recettes de mamie nova, etc; Là où un moine d'asie s'assoiera simplement et méditera; ;-)
:D Tout ça est très jute, mais en même temps, Sa Sainteté le Dalaï Lama a dit un jour que c'était un avantage cet esprit de recherche, parce que ça évite d'avoir une attitude de "gobe tout" et permet au contraire de développer ce sain esprit critique auquel le Bouddha nous a toujours invité.

Au moins, on sait pourquoi on pratique. Si après on n'arrive pas à aboutir sur des conclusions solides, ça devient alors sempiternelles tergiversations.

Amitié FleurDeLotus
apratītya samutpanno dharmaḥ kaścin na vidyate /
yasmāt tasmād aśūnyo hi dharmaḥ kaścin na vidyate

Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Ārya Nāgārjuna (Madhyamakaśhāstra; XXIV, 19).
chakyam

Re: Paramita et karma

Message non lu par chakyam » mer. 1 août 2012 16:15

ted a écrit :
chakyam a écrit : Ted,

Il y a quelqu'un sur ce site qui voudrait nous faire croire qu'il y a continuité de naissances en naissances et d'instant en instant qui se transforme. Il persiste même en affirmant qu'il s'agit d'instants cognitifs, notion qu'il combattait lorsque, à propos des Renaissances, je mentionnai que cette continuité était seulement mémorielle.

Comme quoi ! Tout change et « se transforme », même la continuité !
Le Bouddha utilise l'expression : "ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre" pour qualifier les transformations de la combinaison psycho-physique. Ca laisse le champ libre à pas mal de compréhensions. L'essentiel étant de comprendre que tant que dure le samsara, ces transformations sont incessantes. La solution étant peut-être de se situer hors du temps ? Comment on fait ça ? :D Baahhh ! :) En cherchant bien, on finira bien par trouver. :D
Bien entendu mon cher Watson ! (lol)

"ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre" - qu'il y ait compréhension, je l'espère ! mais ce qui m'importe, en l'espèce, résulte de l'évidence qu'une continuité dont les éléments évoluent N'EST PLUS UNE CONTINUITE. En conséquence envisager un résultat karmique au terme de cette continuité qui ne continue rien est une FORFAITURE spirituelle et intellectuelle et "quelqu'un" se plante une fois de plus.

Qu'il aille donc le signaler à l'administration...

"Se situer hors du temps ?
" - inutile ! il suffit de ne plus opposer Samsara et Nirvana et tu vivras chaque instant de ta vie comme s'il était le premier !...


FleurDeLotus Butterfly_tenryu
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5676
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: Paramita et karma

Message non lu par Dharmadhatu » mer. 1 août 2012 20:09

Chakyam a écrit :"ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre" - qu'il y ait compréhension, je l'espère ! mais ce qui m'importe, en l'espèce, résulte de l'évidence qu'une continuité dont les éléments évoluent N'EST PLUS UNE CONTINUITE. En conséquence envisager un résultat karmique au terme de cette continuité qui ne continue rien est une FORFAITURE spirituelle et intellectuelle et "quelqu'un" se plante une fois de plus.
:D As-tu déjà admiré la beauté de la Loire, Chakyam ?

Image

As-tu déjà médité ?

FleurDeLotus
apratītya samutpanno dharmaḥ kaścin na vidyate /
yasmāt tasmād aśūnyo hi dharmaḥ kaścin na vidyate

Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Ārya Nāgārjuna (Madhyamakaśhāstra; XXIV, 19).
chakyam

Re: Paramita et karma

Message non lu par chakyam » mer. 1 août 2012 20:15

Salut Quelqu'un !

Y'a pas de continuité dans la beauté de la Loire !

Tu devrais connaître la réponse à la seconde question !


FleurDeLotus Butterfly_tenryu
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5676
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: Paramita et karma

Message non lu par Dharmadhatu » mer. 1 août 2012 20:44

Chakyam a écrit :Y'a pas de continuité dans la beauté de la Loire !
:D Mais la Loire n'est rien d'autre qu'une continuité ! :lol: Le fait même que tu appelles une continuité liquide "la Loire" est une preuve que tu acceptes qu'une continuité est un phénomène perceptible.

Pour l'autre question, je ne sais pas. Si tu as médité, c'est qu'il y avait une continuité appelée "méditation" marquée par une différence entre l'avant-méditation et l'après-méditation.

CQFD. ;-)

On pourrait évoquer d'innombrables autres exemples: si tu as déjà composé un article, cette composition est une continuité, sinon c'est un ensemble de mots sans queue ni tête (remarque, pourquoi pas ?). Le fait que tu parles ailleurs toi-même d'article: y a-t-il possibilité de parler d'un article hors d'une continuité langagière ayant un minimum de sens ?

Si tu as déjà voyagé, on ne peut parler de voyage que dans la continuité d'un point A à un point B.

Si tu as déjà pris une douche: on ne peut parler de douche que dans la continuité s'étendant depuis ton entrée dans la cabine jusqu'à ta sortie de la cabine.

Si tu as écouté un bon petit blues de Clapton, ce petit blues n'a de sens que dans la continuité des notes et des silences...

etc... etc... etc...

Bref, les théories ne sont que doctrines infondées si elles sont contredites par l'expérience valide.

FleurDeLotus
apratītya samutpanno dharmaḥ kaścin na vidyate /
yasmāt tasmād aśūnyo hi dharmaḥ kaścin na vidyate

Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Ārya Nāgārjuna (Madhyamakaśhāstra; XXIV, 19).
michel_paix
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3382
Inscription : dim. 9 nov. 2008 21:58

Re: Paramita et karma

Message non lu par michel_paix » mer. 1 août 2012 20:55

Salut Dharmadhatu,

Mais le fleuve s'assechera, cette continuité est impermanent puisque c'est un phénomène constituer uniquement de phénomènes impermanent. comment ce phénomène "fleuve" pourait-il en être autrement ?? maintenant en quoi ce flots de conscience serait-il "éternel" cela n'est-il pas tomber dans les vues éternaliste ?? si celui-ci est constitué uniquement de phénomènes impermanent, comment pourrait il perdurer sans jamais prendre fin ??

<<metta>>
:)
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5676
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: Paramita et karma

Message non lu par Dharmadhatu » mer. 1 août 2012 21:19

michel_paix a écrit :Salut Dharmadhatu,

Mais le fleuve s'assechera, cette continuité est impermanent puisque c'est un phénomène constituer uniquement de phénomènes impermanent. comment ce phénomène "fleuve" pourait-il en être autrement ?? maintenant en quoi ce flots de conscience serait-il "éternel" cela n'est-il pas tomber dans les vues éternaliste ?? si celui-ci est constitué uniquement de phénomènes impermanent, comment pourrait il perdurer sans jamais prendre fin ??

<<metta>>
:D Le fleuve peut s'assécher, mais la matière qui l'aura constitué disparaîtra-t-elle pour autant ? Non bien sûr, rien ne se perd.

Et c'est justement parce que rien ne se perd qu'il y a possibilité d'une continuité. Pourtant ni toi ni moi ne dirons que cette continuité de la matière doit cesser simplement parce que les phénomènes matériellement constitué cessent, n'est-ce pas ?

Comment en serait-il autrement de la conscience ?

FleurDeLotus
apratītya samutpanno dharmaḥ kaścin na vidyate /
yasmāt tasmād aśūnyo hi dharmaḥ kaścin na vidyate

Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Ārya Nāgārjuna (Madhyamakaśhāstra; XXIV, 19).
Apsara

Re: Paramita et karma

Message non lu par Apsara » jeu. 2 août 2012 08:29

Dharmadhatu,


Le voyage, l'article, la douche sont des actions conventionnelles susceptibles de modifications incessantes et leur continuité n'est qu'apparences trompeuses, tout comme le fleuve qui, de seconde en seconde, modifie son espace par les rives qui s'éfrittent (érosion), sans compter l'eau qui se modifie(cycle de l'eau).

Bien sur ! Rien ne se perd, mais tout se transforme. Ton raisonnement, à l'appui de la continuité, est erroné car de ce qui se transforme on ne peut prétendre qu'il demeure le même et encore bien moins justifier sa propre continuité. Ce n'est donc pas étonnant que cet élément transformateur, tu l'ai omis.

Il en est d'ailleurs de même, pas pour LA conscience, mais pour LES consciences, super-structures greffées sur les sens en perpétuelle transformation.

Comme déjà explicité par chakyam, l'illusion de continuité résulte d'un jeu de mémoire qu'abusivement les uns et les autres prennent pour une durée sans commencement ni fin. Je m'étonne que tu ne le comprennes pas pour sauver, envers et contre tout, la fiction ré-incarnationniste (ou renaissance)
ardjopa

Re: Paramita et karma

Message non lu par ardjopa » jeu. 2 août 2012 10:08

Si tu as écouté un bon petit blues de Clapton, ce petit blues n'a de sens que dans la continuité des notes et des silences...
La musique est un voyage qui va d'un point A à un point B, quand la musique s'arrete le voyage est terminé, mais de nos jours beaucoup commence le voyage par la fin, voient le voyage comme seulement l'arrivée au point B, et considèrent le chemin pour y arriver comme ennuyeux ou simple formalité;
Comme disait Lao tseu ou je ne sais qui, le vrai voyageur ne sait pas où il va, et n'a pas l'intention d'arriver quelquepart


chakyam

Re: Paramita et karma

Message non lu par chakyam » jeu. 2 août 2012 11:11

C'est bien pourquoi, il ne parlera jamais de continuité dans un état donné – en l'occurence celui de l'auditeur – mais bien plutôt de Liberté, de complémentarité, de changement, de synthèse, de jaillissement, d'élan vital, d'instantanéité, de plaisir, de découverte, de vécu immédiat...

... bref de l'Eveil qu'il vivra instant après instant, à chaque fois neuf et novateur sans projection aliénante vers le passé ou le futur.


FleurDeLotus Butterfly_tenryu
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 17 invités