Devenir samanera

Avatar de l’utilisateur
ted
Vacuite
Vacuite
Messages : 13277
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Devenir samanera

Message non lu par ted » mar. 22 oct. 2013 08:39

Faut-il avoir reçu une sorte d'appel pour devenir samanera ?
Est-ce une vocation ou une prise de conscience ?
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 4115
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Devenir samanera

Message non lu par tirru... » mar. 22 oct. 2013 11:05

Coucou Ted,
ted a écrit :Faut-il avoir reçu une sorte d'appel pour devenir samanera ?
Est-ce une vocation ou une prise de conscience ?
Bah, il faut avoir la capacité, si ce n'est la possibilité d'abandonner ces responsabilités mondaines, comme évoquées ailleurs, pour se consacrer à d'autres responsabilités autrement moins mondaines. Cela peut effectivement se faire suite à un appel intérieur, une vocation qui se révèle ou une profonde prise de conscience, cela peut aussi se faire tout simplement par hasard. Mais il faut dire que dans nos sociétés, il y a très peu de facteurs encourageant la prise de la robe, vu le peu de sollicitations dans ce sens.
------------------------------------------------------------------------------ Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5676
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: Devenir samanera

Message non lu par Dharmadhatu » mar. 22 oct. 2013 11:29

:D En général, on a déjà une conduite similaire, et on se dit que prendre les voeux correspondants après avoir bien examiné le fait de pouvoir continuer à maintenir une telle conduite; c'est alors une "formalité" qui engendre encore plus de mérites et qui renforce ce maintien.

FleurDeLotus
apratītya samutpanno dharmaḥ kaścin na vidyate /
yasmāt tasmād aśūnyo hi dharmaḥ kaścin na vidyate

Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Ārya Nāgārjuna (Madhyamakaśhāstra; XXIV, 19).
Avatar de l’utilisateur
ted
Vacuite
Vacuite
Messages : 13277
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Devenir samanera

Message non lu par ted » mer. 23 oct. 2013 16:41

tirru... a écrit :Mais il faut dire que dans nos sociétés, il y a très peu de facteurs encourageant la prise de la robe, vu le peu de sollicitations dans ce sens.
Il est peut être là le problème : "la robe". Si on pouvait continuer à s'habiller comme avant, ce serait peut être plus acceptable de nos jours ?
Dharmadhatu a écrit : :D En général, on a déjà une conduite similaire, et on se dit que prendre les voeux correspondants après avoir bien examiné le fait de pouvoir continuer à maintenir une telle conduite; c'est alors une "formalité" qui engendre encore plus de mérites et qui renforce ce maintien.
FleurDeLotus
Une conduite similaire, oui, sauf "la robe"... J'ai l'impression que ça doit en décourager pas mal.
Un moine en robe, d'accord. Mais pourquoi l'imposer aussitôt aux novices ?
En occident, les prêtres ne se balladent plus en soutane depuis longtemps.
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5676
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: Devenir samanera

Message non lu par Dharmadhatu » mer. 23 oct. 2013 21:34

jap_8 Il y a des exceptions: quand j'étais prénovice, Geshe Thupten m'avait conseillé de rester en 'civil' sauf quand j'allais à des enseignements.

Dans le code monastique tibétain, c'est mal vu de quitter ses robes, mais il y a des cas de force majeure. Adapter au monde actuel, ce n'est pas plus mal. Après, c'est peut-être juste assumer son statut en société, que les autres nous regardent de travers ou pas.

Tout dépend du contexte de chacun j'imagine.

FleurDeLotus
apratītya samutpanno dharmaḥ kaścin na vidyate /
yasmāt tasmād aśūnyo hi dharmaḥ kaścin na vidyate

Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Ārya Nāgārjuna (Madhyamakaśhāstra; XXIV, 19).
Avatar de l’utilisateur
AncestraL
Papillon
Papillon
Messages : 273
Inscription : ven. 25 mars 2016 12:16
Contact :

Re: Devenir samanera

Message non lu par AncestraL » sam. 24 févr. 2018 10:28

ted a écrit :
mar. 22 oct. 2013 08:39
Faut-il avoir reçu une sorte d'appel pour devenir samanera ?
Est-ce une vocation ou une prise de conscience ?
Perso, c'est une chose naturelle qui s'impose à moi. Mais je ne l'ai pas encore mise en oeuvre.
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 18 invités