Impermanence

Avatar de l’utilisateur
axiste
Messages : 3229
Inscription : 09 mai 2008, 05:39

Everything in this universe exists or occurs as the results (plural) of series and networks of causes and effects. Due to the limit of the powers of our own minds to accommodate such a gargantuan process of events, we usually only choose to see a particular event or aspect of an event and see “that” as the cause or effect of things. The point is that nothing arises from a single cause or produces a single effect. All events in the universe are, in some way, connected with one another—this is called “change” or “impermanence.”

Dhamma,cakka Pavattana Sutta

Extrait du site Dhammafarer, premier commentaire.
http://themindingcentre.org/wp/sutta-di ... 6-11-piya/
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
ShraWaKa
Messages : 327
Inscription : 12 août 2017, 00:09

Tout dans cet univers existe ou se produit comme le résultat (pluriels) de séries et de réseaux de causes à effets. En raison des limitations de notre propre esprit à pouvoir s'adapter à un processus d'événement aussi gigantesque, nous choisissons généralement de ne voir qu'un seul événement ou un aspect particulier et de ne considérer cela que comme la seule cause ou l'effet unique des choses. Le fait est que rien ne provient d'une seule cause et rien ne produit qu'un seul effet. Tous les événements de l’univers sont, d’une manière ou d’une autre, reliés les uns aux autres, cela s’appelle «changement» ou «impermanence».

Merci axiste jap_8 une petite traduction et ci dessous un schéma pour expliciter cette définition qui dépeint la loi de coproduction conditionnelle, encore appelée dans le canon pali paticcasamuppada.
Chaque chose ou événement de cet univers est la réunion de plusieurs causes qui elles même sont conditionnées à l'infini et produisent un infinité de conséquences.

Chaque chose ou événement étant donc dépendant de conditions variables et limitées cela amène à comprendre que rien n'existe de manière 'intrinsèque et autonome' (ce qui est un petit aperçu intellectuel de la vacuité) et donc que rien ne puisse durer indéfiniment (ce qui est un petit aperçu intellectuel de l'impermanence).

Image
Avatar de l’utilisateur
davi
Messages : 1135
Inscription : 28 février 2016, 11:38

Toute personne sait qu'un jour elle devra mourir, pourtant la plupart d'entre nous s'imagine être plus qu'un simple agrégat d'éléments éphémère, comme s'il y avait quelqu'un de durablement présent. Ce changement permanent est sans doute une qualité intrinsèque ou naturelle de l'esprit, mais déformée par l'esprit ordinaire et ignorant, cette qualité ne se fait par voir et nous concevons l'ego. A partir de cette conception nous influençons nos actes quotidiens et par là notre devenir. Ah, si nous pouvions toujours avoir à l'esprit l'absence d'un soi dans les personnes, dans tous les phénomènes, quel soulagement du cœur et de l'esprit cela pourrait représenter ! Quelle liberté !
medittttttt
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
axiste
Messages : 3229
Inscription : 09 mai 2008, 05:39

Merci pour la traduction ShraWaka jap_8
Davi a écrit :Ah, si nous pouvions toujours avoir à l'esprit l'absence d'un soi dans les personnes, dans tous les phénomènes, quel soulagement du cœur et de l'esprit cela pourrait représenter ! Quelle liberté !
Je suis d’accord, même si chaque jour se pose la notion de responsabilité d’un soi construit...puisque nous vivons en société, ces conventions sont là..
Alors faire de son mieux sachant que nous ne maîtrisons rien et rester humble. love3
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
davi
Messages : 1135
Inscription : 28 février 2016, 11:38

Savoir distinguer convention et réalité, voilà la véritable sagesse. Nous vivons des vérités relatives, aussi substantielles que des rêves.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
ShraWaKa
Messages : 327
Inscription : 12 août 2017, 00:09

Tous les phénomènes physiques et mentaux obéissent à des lois et sont soumis à des conditions ; ils apparaissent, se transforment et disparaissent, en fonction de l’évolution de ces conditions.
Celui qui voit clairement la loi de la production conditionnée, voit clairement le Dhamma.
Celui qui voit clairement le Dhamma, voit clairement la loi de la production conditionnée.
Majjhima Nikāya[/color]
Source vivekarama
Sagesses bouddhistes (2014) Dominique Trotignon - La coproduction conditionnée (1ere partie)


Sagesses bouddhistes (2014) Dominique Trotignon - La coproduction conditionnée (2 ème partie)
Avatar de l’utilisateur
axiste
Messages : 3229
Inscription : 09 mai 2008, 05:39

Merci, c’est utile de réécouter ...vidéos essentielles! :D
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
Floch
Messages : 501
Inscription : 05 janvier 2018, 10:37

Oui, elles sont bien faites ces vidéos de sagesse bouddhiste... !
Et les explications de Dominique Trotignon sont très claires ...

Un grand merci à toi ShraWaka jap_8
Dernière modification par Floch le 20 septembre 2020, 00:53, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
ShraWaKa
Messages : 327
Inscription : 12 août 2017, 00:09

Merci à vous pour ces propositions et échanges qui alimentent le forum et éclairent nos chemins.
Chaque événement ayant une infinité de répercussions, qui peut savoir si le temps passé à lire ou écrire un post sur Dhamma ne participe pas à une future synchronicité bénéfique, en tout cas je vous le souhaite jap_8

flower_mid
Avatar de l’utilisateur
Floch
Messages : 501
Inscription : 05 janvier 2018, 10:37

davi a écrit :
30 septembre 2018, 15:46
Toute personne sait qu'un jour elle devra mourir, pourtant la plupart d'entre nous s'imagine être plus qu'un simple agrégat d'éléments éphémère, comme s'il y avait quelqu'un de durablement présent. Ce changement permanent est sans doute une qualité intrinsèque ou naturelle de l'esprit, mais déformée par l'esprit ordinaire et ignorant, cette qualité ne se fait par voir et nous concevons l'ego. A partir de cette conception nous influençons nos actes quotidiens et par là notre devenir. Ah, si nous pouvions toujours avoir à l'esprit l'absence d'un soi dans les personnes, dans tous les phénomènes, quel soulagement du cœur et de l'esprit cela pourrait représenter ! Quelle liberté !
medittttttt
J'étais partie pour poster un poème, et je tombe sur ton message.

Trois ans ont passé depuis mon inscription sur ce forum. Trois ans de chutes, de pratique et d'éclairage de mon ignorance qui m'ont permis, un peu à la manière d'une voie abrupte, non sans souffrance, d'épurer une partie de mon karma et de voir avec un petit plus de clarté...
Et aujourd'hui, lorsque je te lis, je comprends enfin toute la justesse de ce que tu as écrit.

Oui, si nous pouvions voir l'absence d'existence intrinsèque des personnes et des phénomènes à chaque instant, ce serait une libération et une ouverture plus grande du coeur.

jap_8
Répondre