Comment méditez-vous la vacuité ?

Avatar de l’utilisateur
JULIEN44
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 44
Inscription : jeu. 20 août 2015 09:40
Localisation : NANTES

Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par JULIEN44 » mer. 31 janv. 2018 11:24

Bonjour à tous,

Tout le monde à beaucoup de chose à dire, ou à dire de ne pas dire au sujet de la vacuité.

Après l'étape initiale consistant à comprendre intellectuellement les tenants et aboutissants du sujet, la mise en pratique est le véritable enjeux. Cette mise en pratique peut être effectuée en activité ou en méditation.

Est-ce qu'il y aurait parmi vous des personnes qui pourraient, par altruisme, nous "dévoiler" des techniques personnelles pour avancer (même modestement) sur le chemin qui mène à la réalisation de la vacuité des deux "sois".

Merci d'avance youpi_333
Avatar de l’utilisateur
yudo
Maître Zen
Messages : 1757
Inscription : dim. 4 mars 2007 10:43
Localisation : montpellier
Contact :

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par yudo » mer. 31 janv. 2018 11:41

Ne pas y penser.
Ne jamais y penser.
Ne pas s'en préoccuper.
La responsabilité des élèves est d'empêcher le maître de se "prendre pour un maître".
Zopa2
Papillon
Papillon
Messages : 386
Inscription : ven. 4 sept. 2015 18:23

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par Zopa2 » mer. 31 janv. 2018 13:14

yudo a écrit :
mer. 31 janv. 2018 11:41
Ne pas y penser.
Ne jamais y penser.
Ne pas s'en préoccuper.
Des milliards d'êtres appliquent ce conseil à la lettre....
Avatar de l’utilisateur
JULIEN44
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 44
Inscription : jeu. 20 août 2015 09:40
Localisation : NANTES

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par JULIEN44 » mer. 31 janv. 2018 13:20

yudo a écrit :
mer. 31 janv. 2018 11:41
Ne pas y penser.
Ne jamais y penser.
Ne pas s'en préoccuper.
Euh ! c'est un nouveau kôan :roll:

Ce qui est certain, c'est que je ne le comprend pas ! Car dans ce cas, la quasi totalité des humains sur cette planète, plus l'ensemble des animaux "méditent la vacuité" et même en permanence !! :)

Mais bon merci quand même pour ce partage, si ça marche pour toi... jap_8
Avatar de l’utilisateur
AncestraL
Papillon
Papillon
Messages : 273
Inscription : ven. 25 mars 2016 12:16
Contact :

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par AncestraL » mer. 31 janv. 2018 13:48

BLOG
Sur la vacuité Par Matthieu Ricard le 2 mars 2011

http://www.matthieuricard.org/blog/posts/sur-la-vacuite


Lorsque le bouddhisme enseigne que la vacuité est la nature ultime des choses, il veut dire que les phénomènes et les fonctions qu'ils remplissent sont dénués d'existence autonome et permanente. La vacuité n'est donc pas une sorte d'entité indépendante. C'est le mode d'être des choses tel qu'il est révélé par l'analyse. Il ne s'agit en aucun cas du néant, de l'absence de tout phénomène comme les premiers commentateurs occidentaux du bouddhisme l'avaient cru. La notion de vacuité, à son tour, ne doit pas servir de support à l'élaboration de nouvelles fixations conceptuelles. C'est pourquoi le Bouddha prend la précaution de parler de ‟vacuité de la vacuité”. En effet, les concepts d'existence et de non-existence n'ont de sens que l'un par rapport à l'autre. Si on ne peut pas parler d'existence réelle, parler de non-existence devient absurde. Dans son Traité fondamental de la perfection de la sagesse, Nagarjuna dit :

‟Ceux qui s'attachent à la vacuité
Sont dit incurables”.

Pourquoi incurables? Parce que la méditation sur la vacuité est le remède qui permet de se libérer des concepts erronés sur la nature des choses, de l'attachement à une réalité solide. Or si ce remède devient lui-même une source d'attachement à une ‟vacuité”, il n'y a plus de cure possible. Le même traité conclu : ‟Par conséquent, le sage ne demeurera ni dans l'être ni dans le non-être.”

Selon le bouddhisme, cette analyse fait partie intégrante du chemin spirituel, car elle permet de dissiper notre croyance en l'existence intrinsèque des phénomènes. La connaissance de la nature de notre esprit et celle de la nature des phénomènes s'éclairent et se renforcent mutuellement, et leur but ultime est de dissiper la souffrance.
Avatar de l’utilisateur
JULIEN44
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 44
Inscription : jeu. 20 août 2015 09:40
Localisation : NANTES

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par JULIEN44 » mer. 31 janv. 2018 14:22

AncestraL a écrit :
mer. 31 janv. 2018 13:48
Sur la vacuité Par Matthieu Ricard le 2 mars 2011
Bonjour AncestraL merci pour le partage. jap_8

Par contre, ce texte semble être plutôt un enseignement sur ce qu'est ou n'est pas la vacuité. Bien que nécessaire, il y a en des milliers. Ici, je m’intéresse surtout à des techniques personnelles (méditative ou intellectuelle) qui vous aurait permis de progresser dans ce domaine.

De plus, j'ai l'impression qu'il ne faudrait tomber dans l'extrême qui consisterait à comprendre :
‟Ceux qui s'attachent à la vacuité
Sont dit incurables”.

par
‟Ceux qui s'attachent à l'étude de la vacuité
ou bien
‟Ceux qui s'attachent à méditer la vacuité
ou bien
‟Ceux qui s'attachent à l'accumulation de la sagesse
Sont dit incurables”.
Avatar de l’utilisateur
AncestraL
Papillon
Papillon
Messages : 273
Inscription : ven. 25 mars 2016 12:16
Contact :

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par AncestraL » mer. 31 janv. 2018 14:35

Personnellement, j'y ai longuement réfléchis, et quand j'étais sur le coussin, je faisais l'effort mental de la voir concrètement. Puis est venu le déclic.
Avatar de l’utilisateur
JULIEN44
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 44
Inscription : jeu. 20 août 2015 09:40
Localisation : NANTES

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par JULIEN44 » mer. 31 janv. 2018 14:54

AncestraL a écrit :
mer. 31 janv. 2018 14:35
Personnellement, j'y ai longuement réfléchis, et quand j'étais sur le coussin, je faisais l'effort mental de la voir concrètement. Puis est venu le déclic.
un déclic qui est venu quand tu faisais l'effort de la voir concrètement... :shock:

Et à quoi consistait ton effort mental ??
Avatar de l’utilisateur
ShraWaKa
Papillon
Papillon
Messages : 320
Inscription : ven. 11 août 2017 23:09

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par ShraWaKa » mer. 31 janv. 2018 15:13

Ce thème a déjà été abordé dans le sujet La vacuité dans le bouddhisme
Il serait peut être préférable de compléter afin de capitaliser les informations…

Par ailleurs, je ne doute pas de la portée altruiste de partager les bienfaits de la meditatio sur la vacuité, qui est plutôt une qualité du Mahayana, mais les notions érudites abordées fourvoient les débutants dont je fais parti...

La simplicité et l'authenticité du discours du Bouddha me semblait jusqu’alors évidente, à vous lire j'en perds mon latin.

Le bruissement des feuilles dans la cimes des arbres apaise mon esprit
Le maître en tenait dans sa main une poignée…
flower_mid
Avatar de l’utilisateur
Longchen
Elephant
Elephant
Messages : 1515
Inscription : jeu. 15 avr. 2010 11:25

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par Longchen » mer. 31 janv. 2018 15:44

Ne faudrait-il pas commencer par entraîner son esprit afin qu’il devienne très stable ?
La pratique de samatha est un préalable peut-être, non ?
L’instant présent 🙏
Avatar de l’utilisateur
JULIEN44
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 44
Inscription : jeu. 20 août 2015 09:40
Localisation : NANTES

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par JULIEN44 » mer. 31 janv. 2018 15:53

ShraWaKa a écrit :
mer. 31 janv. 2018 15:13
Ce thème a déjà été abordé dans le sujet La vacuité dans le bouddhisme
Il serait peut être préférable de compléter afin de capitaliser les informations…
heu.. le thème en question a été lancé en septembre 2011 et a recueilli 56 réponses... :shock:
ShraWaKa a écrit :
mer. 31 janv. 2018 15:13
Le bruissement des feuilles dans la cimes des arbres apaise mon esprit
Nature et Découverte -> rayon diffuseurs apaisants :D
Avatar de l’utilisateur
ShraWaKa
Papillon
Papillon
Messages : 320
Inscription : ven. 11 août 2017 23:09

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par ShraWaKa » mer. 31 janv. 2018 16:11

Une poignée de feuilles Discours donné par le Bouddha (Samyutta Nikaya LVI 31) jap_8
Avatar de l’utilisateur
jules
Naga
Naga
Messages : 4055
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par jules » mer. 31 janv. 2018 16:27

J'ai l'impression que la formulation : Comment méditez-vous la vacuité, élude volontairement ce qui serait une autre façon de dire et qui serait : Comment méditez-vous sur la vacuité.
Je pense que cela doit être fait un peu exprès, même si la formulation est un peu de guingois à strictement parler.
Avatar de l’utilisateur
jules
Naga
Naga
Messages : 4055
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par jules » mer. 31 janv. 2018 16:35

JULIEN44 a écrit :
mer. 31 janv. 2018 13:20
yudo a écrit :
mer. 31 janv. 2018 11:41
Ne pas y penser.
Ne jamais y penser.
Ne pas s'en préoccuper.
Euh ! c'est un nouveau kôan :roll:

Ce qui est certain, c'est que je ne le comprend pas ! jap_8
Mais y-a-t'il seulement quelque chose à comprendre ? N'as-tu pas demandé un conseil de pratique ?
N'est-ce pas ce que Yudo te transmet ?

Qu'est ce qui n'est pas compréhensible dans la pratique de ne pas penser, ne jamais penser, ne pas se préoccuper de la vacuité ?
Avatar de l’utilisateur
JULIEN44
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 44
Inscription : jeu. 20 août 2015 09:40
Localisation : NANTES

Re: Comment méditez-vous la vacuité ?

Message non lu par JULIEN44 » mer. 31 janv. 2018 16:57

jules a écrit :
mer. 31 janv. 2018 16:27
J'ai l'impression que la formulation : Comment méditez-vous la vacuité, élude volontairement ce qui serait une autre façon de dire et qui serait : Comment méditez-vous sur la vacuité.
Je pense que cela doit être fait un peu exprès, même si la formulation est un peu de guingois à strictement parler.
Bonjour Jules,

Effectivement, c'est pourquoi j'ai fait une petite intro pour préciser le cadre et demander des techniques pratiques et concrètes qui seraient, en fin de compte, le prolongement du stade initial de l'étude intellectuel.

Pour l'instant, les réponses ne concordent pas vraiment avec "la demande".

Il y a ceux que cela n’intéressent pas et émettent des positions "hors sol", d'autres atteint du syndrome de "l’œuf ou la poule " : ne veulent pas s'attacher au fait qui s'attache à qqchose (ici la vacuité) parce que là, il y aurait un peu trop d'attachement et que le bouddha nous dit de ne pas s'attacher... :)

Dans la même veine, il y aura bientôt ceux, qui trouverons totalement "non vacuitesque", d'essayer d’appréhender la vacuité car tout est là et tout se fait tout seul !! :roll:

Mais nous verrons bien...
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités