A la recherche du non-né

Avatar de l’utilisateur
ted
Vacuite
Vacuite
Messages : 13277
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

A la recherche du non-né

Message non lu par ted » mer. 4 sept. 2013 08:53

Est-ce que nous vieillissons parce que nous nous identifions à ce qui vieillit ?
Est-ce que nous mourons parce que nous nous identifions à ce qui meurt ?

Est-ce cela que le Bouddha a découvert ? flower_333
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7692
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par axiste » mer. 4 sept. 2013 11:16

Pourquoi l'arbre change t-il d'états en vieillissant ?
Est-ce qu'il s'identifie à ce qui meurt ?
Peut-on donner une identité à un arbre ?

L'arbre devient vieux et disparait…et pourtant, il n'est pas qu'un arbre…il est bien plus : récepteur de foudre lors d'orages, stabilisateur de terrains menacés de glissements, source de nourriture pour les autres êtres, générateur d'oxygène, symbole généalogique, protecteur de vies multiples, etc. l'arbre ne peut pas mourir ayant affecté le monde qui ne serait pas sans lui…et il mourra car il existe grâce au monde qui lui permet la vie. Il suffit de demander à la terre ou aux fourmis, ou au lichen jaune qui tend sa branche au soleil. En plus, il permet l'ombre et ça raconte quelques mouvements galactiques…

Nous ça doit être un peu pareil…sauf qu'on est parfois beaucoup moins sages qu'un arbre. Et beaucoup plus turbulents. Ça ne nous empêche pas de mourir et de ne pas mourir à la fois, tout comme l'arbre…mais peut-être que l'arbre ainsi évoqué a déjà un peu disparu avant de mourir au temps… shuuuuuuuuuuuuttttt


Image
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5676
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par Dharmadhatu » mer. 4 sept. 2013 12:49

ted a écrit :Est-ce que nous vieillissons parce que nous nous identifions à ce qui vieillit ?
Est-ce que nous mourons parce que nous nous identifions à ce qui meurt ?

Est-ce cela que le Bouddha a découvert ? flower_333
jap_8 Suis content de voir que c'est la rentrée pour pas mal de nangpaïens, et pour les questionnements profonds de Ted.

J'adore la réponse d'Axiste, alors je ferai court:

Oui.

Oui.

Oui.

FleurDeLotus
apratītya samutpanno dharmaḥ kaścin na vidyate /
yasmāt tasmād aśūnyo hi dharmaḥ kaścin na vidyate

Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Ārya Nāgārjuna (Madhyamakaśhāstra; XXIV, 19).
Katly

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par Katly » jeu. 5 sept. 2013 19:11

Il n'y a ni naissance, ni mort, seulement continuité, transformation.
Les causes sont multiples, la loi de cause à effet est infini.
Mais nous pouvons le voir dans l'impermanence de toute chose, un nuage se transforme en pluie, la pluie en neige...
Dans le cosmos, les nébuleuses où les étoiles se transforment en géante rouge, en naine blanche, en supernova...

Image

Une feuille d'arbre change de couleur, tombe et participe à la vie de la forêt tout entière qui se transforme à chaque saison, des arbres vieillissent. Lorsque l'un d'entre eux tombe, laissant un vestige de son tronc, cela fait un grand bruit sourd et concerne chaque être vivant de la forêt...
La beauté c'est cette transformation même... flux, énergie toujours vive...
Avatar de l’utilisateur
ted
Vacuite
Vacuite
Messages : 13277
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par ted » jeu. 5 sept. 2013 20:38

Ok. Mais y a t'il un non-né ?
Qui n'étant pas apparu, ne peut pas disparaître ?
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Katly

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par Katly » jeu. 5 sept. 2013 21:44

Oui, si on essaie d'aller en arrière de notre naissance, ou d'une chose, on ne trouve rien.
Les choses se manifestent par des causes et conditions qui sont elle-mêmes impermanentes.
En fait on est ni tout à fait jeune, ni tout à fait vieux, vivant, ou mourant, toujours en perpétuelle transformation.
Cela vient sans doute de cela, que l'on a un regard d'enfant, neuf ou qu'on retrouve une énergie nouvelle à tout moment de la vie.
Mais dans la vie courante du monde, il semble bien que cela soit ignoré, entravé par l'identification qui fige et bloque le flux, crée de l'illusion et de la souffrance.

Qui n'étant pas apparu, ne peut pas disparaître ?

Oui comme on peut dire ce qui ne naît pas, ne meurt pas ?

Alors, il n'y a rien qui apparaît et disparaît. C'est vide. Il n'y a pas de soi.

Ni être, ni non-être.
Florent

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par Florent » jeu. 5 sept. 2013 22:01

Le Bouddha à dit:

"Il y a, ô moines, ce qui n'est pas né, ce qui n'est pas devenu, ce qui n'a pas était fait, ce qui n'est pas composé; s'il n'y avait pas, ô moines, le non-né, le non-devenu, le non-fait, le non-composé, il n'y aurait aucun moyen d'échapper au né, au devenu, au fait, au composé. Mais parce qu'il y a un non-né, un non-devenu, un non-fait, un non-composé, à cause de cela on peut échapper au né, au devenu, au fait, au composé..."


Pour résumer ce qui est le non-né c'est le Nibbana.
Katly

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par Katly » jeu. 5 sept. 2013 22:11

Merci Florent. anjalimetta
Avatar de l’utilisateur
ted
Vacuite
Vacuite
Messages : 13277
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par ted » ven. 6 sept. 2013 05:41

Florent a écrit :Pour résumer ce qui est le non-né c'est le Nibbana.
Est-ce que Nibbana ne serait pas plutôt une façon de percevoir ce non-né ? :roll:
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5676
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par Dharmadhatu » ven. 6 sept. 2013 08:06

ted a écrit :
Florent a écrit :Pour résumer ce qui est le non-né c'est le Nibbana.
Est-ce que Nibbana ne serait pas plutôt une façon de percevoir ce non-né ? :roll:
jap_8 En effet, Katly parle du nirvana naturel: tout est déjà apaisé depuis toujours. Et Florent parle du nirvana qui est la réalisation du premier.

En même temps, c'est vrai qu'il est difficile de parler du non-né à propos du nirvana de réalisation s'il advient malgré tout un jour dans le continuum d'un être. Disons alors que c'est un peu comme la vacuité: elle advient en même temps qu'une tasse et n'advient plus quand la tasse disparaît (conventionnellement), mais elle n'est pas produite par la tasse ni par les causes qui créent (conventionnellement) la tasse.

Ou comme le bas qui advient en même temps que le haut sans que l'un n'ait besoin de créer l'autre.

FleurDeLotus
apratītya samutpanno dharmaḥ kaścin na vidyate /
yasmāt tasmād aśūnyo hi dharmaḥ kaścin na vidyate

Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Ārya Nāgārjuna (Madhyamakaśhāstra; XXIV, 19).
Florent

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par Florent » ven. 6 sept. 2013 08:26

ted a écrit :
Florent a écrit :Pour résumer ce qui est le non-né c'est le Nibbana.
Est-ce que Nibbana ne serait pas plutôt une façon de percevoir ce non-né ? :roll:
Non le nirvana n'est pas une façon de percevoir le non-né, c'est le non-né, c'est à dire l'opposé de l'existence conditionnée (samsara), le nirvana c'est l'inconditionné.
Dans un sens "plus étroit" c'est quand les souillures mentales et les 5 agrégats d'appropriations sont éteint.
le nirvana est la sortie du samsara, si le nirvana était égale au samsara alors comme le dit le bouddha on ne pourrait pas y échapper.

Je rajoute qu'à priori seul celui qui est nirvané peut trancher la question de savoir si le nirvana s'oppose ou non au samsara. Si on lit les textes du canon pali et qu'on leur fait confiance on dit que le nirvana n'est pas le samsara, qu'il est sont exacte inverse.
boudiiii !

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par boudiiii ! » ven. 6 sept. 2013 08:57

Florent a écrit : Dans un sens "plus étroit" c'est quand les souillures mentales et les 5 agrégats d'appropriations sont éteint.
en effet , le nipanard ,c'est quand on est habité du non-conditionné de la tête au pied .
En gros ,on n' se prend plus la tête , et c'est le pied !

Image
Padmasambhava en corps de lumière , un bon exemple de nipanard color_3 Butterfly_tenryu
lausm

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par lausm » ven. 6 sept. 2013 11:48

Comme disait l'autre, il n'y a que la mort qui meurt.


et puis, on est tellement mort parfois tout en se croyant vivant!
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5676
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par Dharmadhatu » ven. 6 sept. 2013 12:39

lausm a écrit :Comme disait l'autre, il n'y a que la mort qui meurt.


et puis, on est tellement mort parfois tout en se croyant vivant!
color_3
Florent a écrit :Dans un sens "plus étroit" c'est quand les souillures mentales et les 5 agrégats d'appropriations sont éteint.
eveil_333 Ca me fait penser à l'argumentaire de Nagarjuna face à la vue vaïbhashika selon laquelle, si la personne n'est autre que ses agrégats d'appropriation, et si ceux-ci s'éteignent (cessent) à l'atteinte du nirvana (non résiduel), alors personne n'est jamais nirvané, Arhat, puisque si les agrégats cessent, la personne elle-même cesse.

FleurDeLotus
apratītya samutpanno dharmaḥ kaścin na vidyate /
yasmāt tasmād aśūnyo hi dharmaḥ kaścin na vidyate

Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Ārya Nāgārjuna (Madhyamakaśhāstra; XXIV, 19).
Avatar de l’utilisateur
ted
Vacuite
Vacuite
Messages : 13277
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: A la recherche du non-né

Message non lu par ted » sam. 7 sept. 2013 22:06

C'est pas clair cette histoire de personne qui n'en est pas une, tout en ayant un continuum de conscience non-né... :mrgreen:
  • Image
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités