Tout est esprit

Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1061
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Tout est esprit

Message non lu par davi » mer. 28 nov. 2018 20:58

Floch a écrit :
sam. 24 nov. 2018 18:45
Et puis, c'est ma journée "questions" je crois... :mrgreen:
davi a écrit :
dim. 11 nov. 2018 09:59
Le bouddhisme affirme que notre esprit ne saurait mourir, même si le corps est condamné à disparaître. Aussi la mort n'est-elle pas une fin dernière, mais un simple passage, dont l'issue peut être triple :
• une renaissance dans le monde des humains ou dans un autre monde du samsara, où se poursuit le flux des joies et des peines ;
• l'accession à un "champ pur" (on pourrait dire "un paradis"), domaine de manifestation lumineuse dépourvu de souffrances ;
• l'obtention de l'éveil.
Le présent ouvrage, après avoir décrit en détail le processus de la mort, nous enseigne à nous préparer à mourir dans les meilleures conditions spirituelles.

https://www.clairelumiere.com/prd/34-l- ... etain.html
Puisque le bouddhisme considère que notre esprit survit, quelle est la différence avec l'âme et pourquoi le bouddhisme dit-il qu'on n'a pas d'âme ?
C'est une question que je me pose depuis des mois... anjalimetta
Méditer sur l'impermanence et l'interdépendance libère du soi. Aucun soi n'est trouvé, mais l'esprit (son expérience) demeure : il n'y a que l'esprit et ses projections. A la fin (illumination), il n'y a même plus d'esprit.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1061
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Tout est esprit

Message non lu par davi » mer. 5 déc. 2018 20:30

Les objets perçus et les sujets qui perçoivent sont de simples apparences. La conscience qui se perçoit elle-même et qui est dépourvue de dualité est authentiquement réelle. Telle est la présentation de l'Ecole de l'esprit seulement [Yogacara].

Trésor de connaissance, Jamgon Kongtrul Lodro Thayé
Tout ce qui est inclus dans l'apparence dualiste, tout ce qui constitue une apparence dualiste, tout cela n'est qu'une simple apparence de quelque chose qui n'est pas réel. Cette catégorie inclut tous les objets qui sont perçus comme étant extérieurs tout aussi bien que le sujet percevant ces objets. C'est cela que l'on entend par dualité : penser qu'il existe une distinction, une séparation entre sujets et objets. Quant à la conscience qui se perçoit elle-même, vide de la dualité entre celui qui perçoit et ce qui est perçu, elle est vraiment réelle, effectivement là. Telle est la manière dont l'Ecole de l'esprit seulement présente les choses. Tout ce qui semble apparaître comme un objet extérieur n'est en fait que la simple projection de nos tendances habituelles, à l'image de ce qui apparaît dans nos rêves. Et s'il n'y a là aucun objet à percevoir ou rien qui se présente à l'extérieur, alors il ne peut pas non plus y avoir de sujet qui perçoit, car pour qu'il y ait un sujet percevant, il doit y avoir quelque chose à percevoir. De sorte que toute chose qui est soit un objet perçu, soit un sujet qui perçoit n'est qu'une simple apparence de quelque chose qui n'est pas réel. Ce qui est réel, c'est la conscience non duelle qui prend conscience d'elle-même, la nature de l'esprit, laquelle est seulement clarté, une lucidité consciente dans un sens non duel où il n'y a plus ni sujet ni objet. Et ceci est le fondement de toutes choses parce que si cela n'existait pas, nous n'aurions qu'un vide, un simple néant. Ainsi, les apparences dualistes n'existent pas réellement, mais cet esprit qui est vide de dualité et s'éprouve lui-même se doit d'exister.
Si vous mettez cela sous la forme d'un raisonnement logique, la raison pour laquelle l'Ecole de l'esprit seulement déclare que la dualité n'est pas réelle est la suivante : les apparences d'objets ne sont que des apparences confuses qui surgissent des tendances habituelles de l'esprit et il en résulte que les apparences du sujet ne peuvent pas davantage être réelles puisqu'il n'y a pas d'objet réellement là à percevoir.

Les deux réalités, Khenpo Tsultrim
Dernière modification par davi le ven. 7 déc. 2018 20:50, modifié 1 fois.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1061
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Tout est esprit

Message non lu par davi » jeu. 6 déc. 2018 20:29

Digression
Albert Einstein a écrit :
La recherche scientifique est basée sur l'idée que tout ce qui arrive est déterminé par les lois de la nature, et cela s'applique également pour les actions des gens. Pour cette raison, un scientifique aura difficilement tendance à croire que les événements peuvent être influencés par des prières, i.e. par un souhait adressé à une entité surnaturelle.

Pour autant, il faut admettre que notre connaissance actuelle de ces lois est simplement imparfaite et fragmentaire, ainsi, en réalité, la croyance en l'existence de lois universelles de la Nature repose sur une sorte de foi. Malgré tout, cette foi a été largement justifiée jusqu'alors par les succès de la recherche scientifique.

D'un autre côté, n'importe qui de sérieusement impliqué dans la poursuite de la science devient convaincu qu'un esprit est manifeste dans les lois de l'Univers. Un esprit largement supérieur à celui d'un homme, et en face duquel nous, avec nos modestes pouvoirs, devons nous sentir humbles.

Dans ce sens, la poursuite de la science mène à un sentiment religieux bien spécial, qui est effectivement bien différent de la religiosité de quelqu'un de plus naïf.

https://books.google.fr/books?id=2fswAA ... &q&f=false
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
Floch
Papillon
Papillon
Messages : 335
Inscription : ven. 5 janv. 2018 10:37

Re: Tout est esprit

Message non lu par Floch » jeu. 6 déc. 2018 21:05

Oui, Davi,
Il semblerait qu'il y ait une intelligence supérieure, une conscience que l'on peut nommer de différentes manières et qui est lois universelles. C'est ce que je ressens également sous la forme d'une foi qui grandit et il semblerait qu'une forme de recherche scientifique tendrait de plus en plus à confirmer cela. :)
Dernière modification par Floch le jeu. 6 déc. 2018 21:11, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1061
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Tout est esprit

Message non lu par davi » jeu. 6 déc. 2018 21:10

davi a écrit :
dim. 28 oct. 2018 20:46
Quant au point de vue des adeptes de l'esprit-seulement,
Ceux dont la fortune est grande y renoncent aussi.

Pour les adeptes de la conscience [Vijnanavadin],
Toute cette multiplicité relève de l'esprit.
Qu'est-ce que la conscience ?
C'est ce que nous allons voir à présent.

Quand le Sage enseigne
Que "tout n'est qu'esprit",
C'est pour calmer la peur
Des êtres puérils ; il n'en est pas réellement ainsi.

L'imaginaire, le dépendant
Et le "totalement présent"
Ont la même nature de vacuité:
Ce sont des fictions de l'esprit, lequel est leur essence.


A ceux qui aiment le Grand Véhicule
Le Bouddha enseigne en bref
L'égalité et le manque de soi des choses,
De même que l'esprit qui n'est jamais né.

Le Commentaire de l'esprit d'Eveil (Bodhicittavivarana)
Rayons de Lune, Dakpo Tashi Namgyal
Je souhaitais revenir un instant sur ce qui est qualifié dans le passage ci-dessus d' Imaginaire, de dépendant, et de totalement présent.
L'Ecole de l'esprit seulement expose aussi ce que l'on appelle les trois natures ou les trois aspects de l'expérience : l'imaginaire, le dépendant et le parfaitement existant, et ces notions sont également très importantes. La première d'entre elles, l'aspect imaginaire de l'expérience, concerne tout ce que nous concevons par la pensée, ce que nos pensées projettent. Les objets de nos pensées ne sont que de simples créations conceptuelles, ils n'ont d'autre existence que cela, ils n'apparaissent nulle part dans ce monde, simples fictions créées par notre imagination. Puis vient l'aspect dépendant de l'expérience, qui concerne toutes les choses dont nous faisons réellement l'expérience. Ces choses sont dites dépendantes parce qu'elles n'ont aucun contrôle sur leur existence et qu'elles ne viennent à exister que lorsque certaines causes et conditions se réunissent pour les produire. De la même manière que si vous mettez une graine en terre et que vous l'arrosez, s'il y a de la chaleur et de l'engrais, une plante à fleur viendra à pousser; que la fleur le veuille ou non, elle n'a aucun choix en l'occurrence. Si les conditions de production sont réunies, alors, elle va se manifester. Enfin, ce que l'on appelle l'aspect parfaitement existant, ou la nature parfaitement établie, concerne la nature essentielle de la nature dépendante. C'est-à-dire le fait que la nature essentielle de l'aspect dépendant soit libre de l'aspect imaginaire. Habituellement, nous ne faisons que confondre l'aspect dépendant et l'aspect imaginaire en pensant qu'il s'agit de la même chose, et nous croyons que l'aspect imaginaire existe réellement. Lorsque vous regardez de près l'aspect dépendant d'un phénomène, l'aspect imaginaire n'existe pas en lui, et c'est cela la nature parfaitement existante de la réalité : le dépendant vide d'imaginaire.

Les deux réalités, Khenpo Tsultrim
Il est fondamentale de distinguer "réalité", et "pensées conceptuelles que l'on projette sur elle". D'un côté il y a la réalité, et de l'autre nos projections mentales. Et ce n'est pas la même chose ! Le tapis au sol n'a rien à faire du fait qu'on le voit comme un véritable tapis. Si quelqu'un nous demande ce que c'est, nous disons : "C'est un tapis !", et nous le croyons vraiment ! Alors qu'en fait, en réalité, ce n'est pas un tapis. Nous devrions plutôt penser (sans le dire trop haut pour ne pas être qualifiés de fou) : "Ce n'est pas un tapis." Et quand nous voyons une voiture ? "Ce n'est pas une voiture." Et quand nous voyons une personne ? "Ce n'est pas une personne." Nous pouvons nous entraîner à cela dans la vie de tous les jours pour nous habituer à distinguer réalité et conceptions imaginaires... Au bout d'un moment, avec l'habitude (renforcé par la méditation formelle), la distinction s'opère naturellement (sans besoin d'efforts). Ainsi les choses, les personnes et les situations deviennent moins "oppressantes". Elles sont vues pour ce qu'elles sont : de simples apparences parfaitement impermanentes et dépendantes, dénuées de substantialité.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1061
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Tout est esprit

Message non lu par davi » jeu. 6 déc. 2018 21:12

Floch a écrit :
jeu. 6 déc. 2018 21:05
Oui, Davi,
Il semblerait qu'il y ait une intelligence supérieure, une conscience que l'on peut nommer de différentes manières et qui est lois universelles. C'est ce que je ressens également sous la forme d'une foi qui grandit et il semblerait que la science [qu'une forme de recherche scientifique] tendrait de plus en plus à confirmer cela. :)
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme... ;-)

Bonne soirée Floch... :)
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1061
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Tout est esprit

Message non lu par davi » lun. 17 déc. 2018 20:49

davi a écrit :
mer. 28 nov. 2018 19:28
"Conscience [individuelle]" est un terme général recouvrant les huit types de consciences que permet de discerner l'analyse ou l'observation. L'esprit est "un"; cependant, chez les êtres ordinaires, non éveillés, il présente ces huit aspects de conscience dotés chacun de caractéristiques propres.

page 35-39 en note4
Les cinq consciences sensorielles ont un caractère de vive clarté. La conscience mentale possède également de la luminosité, elle perçoit son objet clairement. La septième et la huitième conscience, quant à elles, n'ont pas le même type de netteté et sont moins visibles; alors que les six premières sont répertoriées comme instables mais dotées d'une nette clarté, les deux consciences indiquées par l’enseignement ultérieur [3ème tour de roue] sont répertoriées comme stables (toujours présentes, ininterrompues), mais moins nettes ou discernables.

page 39
Ce n'est pas parce qu'une perception est nette qu'elle est vraie, sous-entendu ce n'est pas parce qu'une perception est nette que l'objet de la perception existe à l'extérieur d'elle. Par exemple certaines perceptions du rêves sont extrêmement nettes, parfois même plus nettes qu'à l'état de veille. Egalement si nous analysons l'objet d'une perception plus en profondeur (que la simple apparence), l'objet disparaît au profit d'autres phénomènes constituant ou à l'origine de celui-ci. C'est aussi le cas dans les rêves; les objets disparaissent et laissent apparaître d'autres objets, comme si les premiers s'étaient transformés en les seconds, tout cela au sein de l'esprit du rêve. Ce qui est commun à toutes ces perceptions, c'est l'esprit auquel elles apparaissent, sans que celui-ci existe en propre, étant introuvable.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
Floch
Papillon
Papillon
Messages : 335
Inscription : ven. 5 janv. 2018 10:37

Re: Tout est esprit

Message non lu par Floch » lun. 17 déc. 2018 21:21

Coucou,
Ce n'est pas parce qu'une perception est nette qu'elle est vraie, sous-entendu ce n'est pas parce qu'une perception est nette que l'objet de la perception existe à l'extérieur d'elle. Par exemple certaines perceptions du rêves sont extrêmement nettes, parfois même plus nettes qu'à l'état de veille. Egalement si nous analysons l'objet d'une perception plus en profondeur (que la simple apparence), l'objet disparaît au profit d'autres phénomènes constituant ou à l'origine de celui-ci. C'est aussi le cas dans les rêves; les objets disparaissent et laissent apparaître d'autres objets, comme si les premiers s'étaient transformés en les seconds, tout cela au sein de l'esprit du rêve. Ce qui est commun à toutes ces perceptions, c'est l'esprit auquel elles apparaissent, sans que celui-ci existe en propre, étant introuvable.[/justify]
Le rêve semble réel car la vie à l'état de veille est aussi irréelle que le rêve.
Extrait du yoga tibétain des rêves et du sommeil.
Merci Davi :D
Avatar de l’utilisateur
Floch
Papillon
Papillon
Messages : 335
Inscription : ven. 5 janv. 2018 10:37

Re: Tout est esprit

Message non lu par Floch » mar. 18 déc. 2018 13:47

Une graine ne produit pas une pousse, mais à la perception d'une graine suit la perception d'une pousse. Le monde est compris selon les images du rêve et de l'illusion d'optique.

Bonne journée Davi. :)
Avatar de l’utilisateur
Floch
Papillon
Papillon
Messages : 335
Inscription : ven. 5 janv. 2018 10:37

Re: Tout est esprit

Message non lu par Floch » mar. 18 déc. 2018 14:01



Philippe Cornu parle des 8 consciences à 4min50.
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1061
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Tout est esprit

Message non lu par davi » mar. 18 déc. 2018 20:51

Bonsoir Floch,
et merci bien pour cette vidéo. :)

Celui qui voit le fonctionnement de l'esprit, se détache de l'illusion d'un soi. Philippe Cornu l'explique bien; c'est un flux/flot incessant de consciences qui se succèdent dans un enchaînement conditionné. Des objets apparaissent puis disparaissent dans l'espace d'un instant. Je parle d'instant mais en fait l'instant est du domaine du relatif. C'est un objet de plus qui est désigné par l'esprit conceptuel. En réalité il n'y a pas d'instant mais la qualité dynamique de l'esprit qui opère. C'est ensuite que l'esprit conceptuel et confus fige l'instant, la durée, le temps d'une manière générale. Comme il est dit dans un message précédent il faut arriver à faire la distinction entre les étiquettes imposées par l'esprit conceptuel et la réalité. Arrêtons de dire que nous voyons des choses, des situations, des personnes, notre propre personne, des environnements, des événements. Tout cela n'est que pure désignation. Philippe Cornu dit que la conscience est connaissance.
Floch a écrit :Une graine ne produit pas une pousse, mais à la perception d'une graine suit la perception d'une pousse.
"Bienheureux, quelles sont les images qui tiennent lieu d'objets au recueillement qui voit les phénomènes sous tous leurs aspects ? Sont-elles différentes de l'esprit ou bien lui sont-elles indifférenciées ?

- Maitreya, elles ne sont pas différentes de l'esprit. Pourquoi ne le sont-elles pas ? Parce que ces images ne sont que de simples actes de perception. Maitreya, j'ai expliqué que la conscience pouvait se définir comme simple perception sans plus de son objet."

Soutra du Dévoilement du sens profond, chapitre 6
issu du troisième tour de roue de l'enseignement du Bouddha

Cinq traités sur l'esprit seulement - VASUBANDHU, éd.FAYARD
https://www.fayard.fr/cinq-traites-sur- ... 2213636047
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vasubandhu
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités