La bonne question

chercheur
Oiseau
Oiseau
Messages : 676
Inscription : jeu. 1 juin 2017 09:57

La bonne question

Message non lu par chercheur » mer. 27 juin 2018 20:33

Image
Extrait d'une séance de questions-réponses avec Thanissaro Bhikkhu :
Question : pensez-vous qu’il y ait un dieu ou un créateur ?

Réponse : dans la cosmologie bouddhiste, il y a des dieux, et certains d’entre eux
pensent qu’ils ont créé le monde, mais selon le Bouddha, ils ne l’ont pas créé. De
nombreux dieux sont tout autant dans l’illusion que les êtres humains, et certains le
sont encore plus.

Il y a une histoire célèbre dans le Canon, dans Dīgha Nikāya 11, où un moine est
en train de méditer, et il commence à voir des deva. Il leur pose donc une question :
« Où l’univers physique se termine-t-il ? » Ils répondent : « Nous ne savons pas, mais
il y a des deva qui sont placés plus haut que nous. Peut-être qu’ils le savent. » Le
moine médite donc plus, et il rencontre des deva qui sont placés plus haut que les
premiers. Il leur pose la même question, et ils répondent : « Nous ne savons pas,
mais il y a des deva qui sont placés plus haut que nous. Peut-être qu’ils le savent. » Les
deva envoient le moine toujours plus haut, plus haut, plus haut, plus haut à travers la
bureaucratie des deva, jusqu’à ce qu’il atteigne finalement un niveau de deva qui lui
disent : « Nous ne savons pas, mais il existe un grand Brahmā. Il devrait le savoir. »
Le moine médite donc encore plus, et il a finalement une vision du grand Brahmā.
Il demande au grand Brahmā : « Savez-vous où l’univers physique se termine ? » Et le
grand Brahmā répond : « Je suis le grand Brahmā, celui qui connaît tout, tout-
puissant, le créateur de tout ce qui est et de ce qui sera. » Maintenant, si on était dans
le Livre de Job, le moine dirait : « Entendu, je comprends. » Mais on est dans le
Canon pāli, et le moine dit donc : « Ce n’est pas ce que je vous ai demandé. Je veux
savoir où l’univers physique se termine. » Le grand Brahmā dit donc : « Je suis le
grand Brahmā, celui qui connaît tout, le créateur de tout ce qui est, » etc., trois fois de
suite. Finalement, le grand Brahmā tire le moine par le bras, il l’entraîne sur le côté et
il lui dit : « Je ne sais pas, mais j’ai cette multitude de fidèles, et ils croient que je sais
tout. Ils seraient très déçus si je reconnaissais mon ignorance devant eux. » Le
Brahmā donne donc le conseil suivant au moine : « Retournez auprès du Bouddha et
posez-lui la question. »

Le moine retourne auprès du Bouddha et le Bouddha lui dit : « Tu as posé la
mauvaise question. La bonne question est : ‘Où l’expérience du monde se termine-t-
elle ?’ Elle se termine dans l’esprit, l’esprit éveillé, la conscience de l’Eveil est ce qui va
au-delà de l’univers. »

Voilà l’histoire. Dans un autre endroit du Canon, le Bouddha dit que si vous
pensez qu’il existe un dieu créateur qui est responsable du plaisir et de la douleur
dont vous faites l’expérience, vous ne pouvez pas vraiment pratiquer le Dhamma.
Vous devez vous rendre compte que les problèmes importants sont les choses que
vous créez. Quand vous avez résolu le problème de ces créations, vous en avez alors
terminé avec le problème.

https://www.dhammatalks.org/Archive/fre ... 160222.pdf
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités