Chant Metta

Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 4115
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Chant Metta

Message non lu par tirru... » sam. 30 juin 2018 13:47



jap_8
------------------------------------------------------------------------------ Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
chercheur
Oiseau
Oiseau
Messages : 676
Inscription : jeu. 1 juin 2017 09:57

Re: Chant Metta

Message non lu par chercheur » sam. 30 juin 2018 18:16

Image

CHANT DE METTA
CHANT D’AMOUR BIENVEILLANT


Aham avero homi, abyâpajjo homi, anîgho homi, sukhî attânam pariharâmi.


Puissé-je être libre du danger, de l'inimitié, puissé-je être libre de la souffrance physique,
puissé-je être libre de la souffrance mentale, puissé-je assumer ma vie avec bonheur.

Mama mâtâpîtu acariyâ ca ñâtîmittâ ca sabrahmacârino ca avera hontu, abyâpajja hontu,
anîghâ hontu, sukhî attânam pariharantu.


Puissent ma mère et mon père, mes professeurs, les membres de ma famille, mes amis
et mes compagnons du Dhamma, être libres du danger, de l'inimitié, de la souffrance physique, de la
souffrance mentale, puissent-ils vivre avec bonheur.
.
Imasmim ârâme sabbe yogino avera hontu, abyâpajja hontu, anîghâ hontu, sukhî attânam pariharantu.

Puissent les méditants de ce monastère être libres du danger, de l'inimitié, de la souffrance
physique, de la souffrance mentale, puissent-ils vivre avec bonheur.

Imasmim ârâme sabbe bhikkhu samanerâ ca upâsaka upâsikâyo, ca avera hontu, abyâpajja hontu,
anîghâ hontu, sukhî attânam pariharantu.


Puissent tous les bhikkhus et samaneras, tous les laïcs, hommes et femmes de ce monastère être
libres du danger, de l'inimitié, de la souffrance physique, de la souffrance mentale, puissent-ils vivre
avec bonheur.

Amhâkam catupaccaya dâyakâ avera hontu, abyâpajja hontu, anîghâ hontu, sukhî attânam pariharantu.


Puissent les donateurs des quatre nécessités être libres du danger, de l'inimitié, de la souffrance
physique, de la souffrance mentale, puissent-ils vivre avec bonheur.

Amhâkam ârakkhadevata imasmim vihare imasmim avâse imasmîm ârâme ârakkhadevata avera hontu,
abyâpajja hontu, anîghâ hontu, sukhî attânam pariharantu.


Puissent les déités gardiennes de ce temple, de cette demeure, de ce lieu, être libres du danger, de
l'inimitié, de la souffrance physique, de la souffrance mentale, puissent-ils vivre avec bonheur.

Sabbe sattâ sabbe pânâ, sabbe bhûtâ sabbe puggalâ sabbe attabhavâpariyapannâ
sabbâ itthiyo sabbe purisâ sabbe ariyâ sabbe anariyâ sabbe devâ sabbe manussâ sabbe vinipâtikâ
avera hontu, abyâpajja hontu, anîghâ hontu, sukhî attânam pariharantu, dukkhâ muccantu,
yathâ laddha sampattito mâvigacchantu kammassakâ.


Puissent tous les êtres, toutes les créatures vivantes, tous les individus, toutes les personnes,
tous les hommes, toutes les femmes, puissent tous les êtres nobles, tous ceux qui ne sont pas nobles,
toutes les divinités, tous les humains, tous ceux qui se trouvent dans les plans de misère, puissent-ils tous
être libres de l'inimitié et du danger, libres de la souffrance physique, libres de la souffrance
mentale, puissent-ils tous vivre avec bonheur ; puissent-ils tous être libres de la douleur, puissent-
ils ne pas perdre ce qu'ils ont acquis, puissent leur kamma être leur véritable possession.

Puratthimâyâ disâya
Pacchimâya disâya
Uttarâya disâya
Dakkhinâya disâya
Puratthîmâya anudisâya
Pacchimâya anudisâya
Uttarâya anudisâya
Dakkhinâya anudisâya
Hetthimâya disâya
Uparîmâya disâya


Dans la direction de l'Est
Dans la direction de l'Ouest
Dans la direction du Nord
Dans la direction du Sud
Dans la direction du Sud-Est
Dans la direction du Nord-Ouest
Dans la direction du Nord-Est
Dans la direction du Sud-Ouest
Dans la direction du bas
Dans la direction du haut

Sabbe sattâ sabbe pânâ, sabbe bhûtâ sabbe puggalâ sabbe attabhavâpariyapannâ
sabbâ itthiyo sabbe purisâ sabbe ariyâ sabbe anariyâ sabbe devâ sabbe manussâ sabbe vinipâtikâ
avera hontu, abyâpajja hontu, anîghâ hontu, sukhî attânam pariharantu, dukkhâ muccantu,
yathâ laddha sampattito mâvigacchantu kammassakâ.


Puissent tous les êtres, toutes les créatures vivantes, tous les individus, toutes les personnes, tous
les hommes, toutes les femmes, puissent tous les êtres nobles, tous ceux qui ne sont pas nobles,
toutes les divinités, tous les humains, tous ceux qui se trouvent dans les plans de misère, puissent-
ils tous être libres de l'inimitié et du danger, libres de la souffrance physique, libres de la souffrance
mentale, puissent-ils tous vivre avec bonheur ; puissent-ils tous être libres de la douleur, puissent-
ils ne pas perdre ce qu'ils ont acquis, puissent leur kamma être leur véritable possession.

Uddham yâva bhavaggâ ca
Adho yâva avîcito
Samantâ cakkavâlesu
Ye sattâ pathavîcarâ
Abyâpajjâ niverâ ca
Niddukkhâ ca nupaddavâ


Aussi loin que les plus hautes existences
Et Aussi loin que les plus basses existences
Dans l'univers tout entier
Que tous les êtres sur terre
Soient libres du malheur et de l'inimitié,
de la souffrance physique et du danger.

Uddham yâva bhavaggâ ca
Adho yâva avîcito
Samantâ cakkavâlesu
Ye sattâ udake carâ
Abyâpajjâ niverâ ca
Niddukkhâ ca nupaddavâ


Aussi loin que les plus hautes existences
Et Aussi loin que les plus basses existences
Dans l'univers tout entier
Que tous les êtres dans l'eau
Soient libres du malheur et de l'inimitié
de la souffrance physique et du danger.

Uddham yâva bhavaggâ ca
Adho yâva avîcito
Samantâ cakkavâlesu
Ye sattâ âkasecarâ
Abyâpajjâ niverâ ca
Niddukkhâ ca nupaddavâ


Aussi loin que les plus hautes existences
Et Aussi loin que les plus basses existences
Dans l'univers tout entier
Que tous les êtres dans les airs
Soient libres du malheur et de l'inimitié
de la souffrance physique et du danger.

RÉJOUISSANCE ET PARTAGE DES MÉRITES

Ettâvata ca amhehi
Sambhatam puññasampadam
Sabbe devânumodantu
Sabbasampattisiddiyâ

Ettâvata ca amhehi
Sambhatam puññasampadam
Sabbe sattânumodantu
Sabbasampattisiddiyâ

Ettâvata ca amhehi
Sambhatam puññasampadam
Sabbe bhûtânumodantu
Sabbasampattisiddiyâ


Dans la mesure où nous avons pu
acquérir et accumuler des mérites
Puissent toutes les déités se réjouir
De la réalisation de tous les succès

Dans la mesure où nous avons pu
acquérir et accumuler des mérites
Puissent toutes les êtres se réjouir
De la réalisation de tous les succès

Dans la mesure où nous avons pu
acquérir et accumuler des mérites
Puissent toutes les créatures se réjouir
De la réalisation de tous les succès

SADHU ! SADHU ! SADHU !


jap_8

http://vipassanasangha.free.fr/=PDF/rp_ ... _metta.pdf
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 4115
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Chant Metta

Message non lu par tirru... » sam. 30 juin 2018 19:33

Bonsoir Chercheur,

Ça tombe bien je cherchais la traduction. Merci 🙏

jap_8
------------------------------------------------------------------------------ Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
chercheur
Oiseau
Oiseau
Messages : 676
Inscription : jeu. 1 juin 2017 09:57

Re: Chant Metta

Message non lu par chercheur » sam. 30 juin 2018 22:07

Bonsoir Tirru,

De rien, ce chant est très beau :) et merci pour le partage jap_8

Voici une petite histoire rapportée par Aryia Nani :
Je vais vous donner un exemple qui illustre cela. C’était il y a quelques années quand Chanmyay Sayadaw (Sayadaw Ashin Janakabhivamsa) était au Canada. Chanmyay Sayadaw fut invité dans une librairie appelée « Banyan Books » où on lui offrit de choisir tous les livres qu’il voudrait. Une femme au teint clair, d’une quarantaine d’années, s’approcha de Sayadaw et resta tout près de lui sans rien dire. Au bout d’un petit moment, elle lui dit : « Permettez-moi de rester près de vous, s’il vous plaît. Ma santé n’est pas bonne et je me sens très faible physiquement et mentalement depuis pas mal de temps. Par contre, quand je suis près de vous, je sens que je reprends des forces physiques et mentales, mon esprit et mon corps sont en paix. » Alors, Sayadaw lui donna la permission de rester près de lui en disant : « Je vous en prie, restez. » Pendant tout le temps qu’il regardait les livres — et il y en avait beaucoup —, elle resta tranquillement à ses côtés. Au bout d’une heure, elle dit à Sayadaw : « Merci mille fois pour la paix que vous m’avez donnée. Je suis si heureuse. Je n’avais jamais ressenti une telle paix de toute ma vie. » Et elle partit sur ces mots.

Le commentaire que fit Chanmyay Sayadaw sur cet incident, c’est que ce genre de choses se produit parce qu’il pratique la méditation mettā tous les jours. En conséquence, la femme a ressenti la paix dans son propre corps et son esprit et a retrouvé toutes ses forces mentales et physiques. En réponse à la force et à la puissance du mettā d’une personne, les êtres qui entrent en contact avec cette personne ressentiront également de la paix et de la joie, de la sérénité et de la force. Tout ceci est tout à fait naturel.

http://www.refugebouddhique.com/images/ ... a_nani.pdf
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7692
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: Chant Metta

Message non lu par axiste » dim. 1 juil. 2018 08:24

🙏
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 4115
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Chant Metta

Message non lu par tirru... » dim. 1 juil. 2018 23:13

Bonsoir,

Ou encore la fameuse histoire de l'éléphant Nalagiri dont je ne trouve pas la source dans les écritures :
Un jour, le Bouddha, suivi par un groupe de moines rentrant de leur quête de nourriture, s’approcha d’une prison. Là, soudoyé par le vil et ambitieux cousin du Bouddha, Devadatta, le bourreau laissa s’échapper Nalagiri, l’éléphant sauvage qui participait à l’exécution des criminels. Rendu encore plus féroce par l’alcool que lui avait fait boire le bourreau, l’éléphant se précipita sur le Bouddha avec un barrissement effrayant. Le Bouddha projeta vers lui de puissantes pensées de mettā et éloigna Ananda, son fidèle compagnon qui essayait de le protéger de son corps, car le rayonnement d’amour, à lui seul, suffisait. L’impact de la projection de mettā du Bouddha fut tellement immédiat et irrésistible qu’au moment où l’éléphant arriva à la hauteur du Bouddha, il était complètement soumis, comme un ivrogne rendu subitement sobre par magie. On dit qu’il s’agenouilla aux pieds du Bouddha, comme les éléphants domptés le font dans les cirques.

Source

Image
------------------------------------------------------------------------------ Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
chercheur
Oiseau
Oiseau
Messages : 676
Inscription : jeu. 1 juin 2017 09:57

Re: Chant Metta

Message non lu par chercheur » lun. 2 juil. 2018 12:41

Jataka 533 (en anglais)
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7692
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: Chant Metta

Message non lu par axiste » mar. 3 juil. 2018 07:46

Qui sont les
donateurs des quatre nécessités
?
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 4115
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Chant Metta

Message non lu par tirru... » mar. 3 juil. 2018 08:36

Bonjour Axiste,

Je suppose qu’il s’agit de personnes laïques ou non laïques qui font des dons aux Bhikkhus ou au Sangha.
Maître de maison, c’est la pensée fixée sur quatre choses que le noble disciple emprunte le chemin du devoir du maître de maison, un chemin qui donne bonne réputation et conduit au monde céleste. Quelles sont ces quatre choses ? Celles-ci, maître de maison : le noble disciple respecte la communauté des moines en offrant robe, nourriture, logement et médicaments en cas de maladie.
Bien sûr le don c’est aussi une façon d’exercer la générosité et le lâcher prise
Le disciple, son attention tournée vers l’extinction de l’avarice, vivant dans son foyer, librement généreux, les mains grandes ouvertes, se plaisant à être magnanime, répondant aux demandes, se plaisant dans la distribution des aumônes. C’est ce qu’on appelle « le trésor de la générosité ».5
jap_8
------------------------------------------------------------------------------ Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7692
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: Chant Metta

Message non lu par axiste » mar. 3 juil. 2018 08:45

white lotus
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités