Matière à réflexion

Répondre
Avatar de l’utilisateur
axiste
Messages : 3192
Inscription : 09 mai 2008, 05:39

Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
axiste
Messages : 3192
Inscription : 09 mai 2008, 05:39

Il ne faut pas laisser les intellectuels jouer avec les allumettes
Parce que Messieurs quand on le laisse seul
le monde mental Messssieurs
N'est pas du tout brillant
Et sitôt qu'il est seul
Travaille arbitrairement
S'érigeant pour soi-même
Et soi-disant généreusement en l'honneur des travailleurs du
bâtiment
Un auto-monument
Répétons-le Messsssieurs
Quand on le laisse seul
Le monde mental
Ment
Monumentalement.

Jacques Prévert
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
davi
Messages : 1130
Inscription : 28 février 2016, 11:38

Bonsoir axiste,

concernant le mensonge, je suis contre ! :) En fait ça dépend des circonstances. Pourquoi dire la vérité à une personne si le seul effet est sa souffrance ? Je me suis fait la réflexion une fois où je me suis forcé à dire la vérité; j'ai bien vu que j'ai fait souffrir la personne. C'était inutile. J'aurais dû mentir. Et pourtant je sais combien la vérité est importante; je me suis toujours défini comme un chercheur de vérité. Quand on ment, il faut savoir pour pourquoi l'on ment. On peut aussi se taire; attendre un moment plus approprié. Toute vérité n'est pas bonne à dire, on connaît tous l'adage. ET puis, dire la vérité parfois s'apparente plus à dire son opinion... cela n'a rien d'une vérité absolue.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
Floch
Messages : 451
Inscription : 05 janvier 2018, 10:37

Toute vérité est elle bonne à dire ?
En règle générale, je pense qu'il vaut mieux dire la vérité.
Mais...
Mentir peut parfois protéger la vie humaine (je pense au régime nazi et aux génocides).
Ne pas donner son opinion pour ne pas blesser est préférable aussi, comme le dit Davi parce que c'est une vérité relative.

En revanche, ne pas révéler une vérité qui concerne l'autre ne me semble pas judicieux. De quel droit et pour le bien de qui refuserions nous de dire à l'autre ce qui le regarde, surtout si il le demande. Cependant, il y a une manière de dire les choses et il me semble que toute vérité ne peut être dite abruptement, certaines demandent un temps de préparation.(je pense à certains diagnostics médicaux notamment).
Quant à mentir délibérément sur ce qui concerne l'autre, cela n'e me semble engendrer que de la confusion.
Avatar de l’utilisateur
axiste
Messages : 3192
Inscription : 09 mai 2008, 05:39

Merci Davi et Floch pour vos réponses non dénuées de sensibilité.
Pour ma part j’ai encore beaucoup de mal à cerner ces choses entre les mots...mais les années font comme une couverture qui englobent peu à peu...autrement. Toujours autrement.
Je ne vois pas de réponses généralisées pour chaque situation particulière mais certainement je pense comme Floch qu’au final les mensonges ôtent toujours quelque chose et ce quelque chose pourrait bien être une sorte de garde de fou contre la confusion et l’ignorance qui jalonnent chaque vie. Le temps est un allié et la présence un guide pour approcher les fins de vies. Quand aux mensonges pour le bien commun, je pense qu’il y a là une pente dangereuse et que l’intention compte avant tout. C’est plutôt le domaine de l’attitude finalement, et là les mots ne peuvent pas rendre compte véritablement. On en voit les effets.
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
Floch
Messages : 451
Inscription : 05 janvier 2018, 10:37

axiste a écrit :
08 juin 2019, 09:05
Quand aux mensonges pour le bien commun, je pense qu’il y a là une pente dangereuse et que l’intention compte avant tout. ... On en voit les effets.
J'ai pensé pendant très longtemps que l'intention comptait beaucoup, au point de la chercher derrière toute situation inconfortable, dérangeante à laquelle j'étais confrontée, créant ainsi encore plus de confusion, car c'est faire stagner le mental dans un cercle sans fin de suppositions, de ressassements.

J'ai pensé aussi que la leçon à tirer des événements difficiles comptait beaucoup. Mais d'une certaine manière cette quête de sens fait stagner la pensée dans la projection.

Je commence à me dire que chercher l'intention ou le sens, le pourquoi (la raison) ou le pour (obtenir) quoi ? n'était qu'une manière de ne pas accepter les choses comme elles sont, c'est vouloir adoucir le malaise que ça crée. Le malaise y est. C'est ainsi. Au fond, que peut-on y changer si on nous ment. On ne créera pas un monde à l'image de ce qu'on pense être juste ou vrai. Ce juste et ce vrai sont peut-être très subjectifs. Et rendre les choses supportables, ce n'est pas la vérité pour autant...

''j'aime la vérité, je n'aime pas le mensonge'', c'est compliqué, parce qu'il faut que ça fasse partie de nos valeurs pour qu'on agisse conformément à l'octuple sentier, mais pour autant, que ce ne soit pas un attachement.

En agissant ainsi, ne fait-on pas que rajouter de la souffrance. ?!

En cours de réflexion...
Avatar de l’utilisateur
axiste
Messages : 3192
Inscription : 09 mai 2008, 05:39

Merci Floch... love3
Effectivement si on traque l’intention à l’extérieur cela peut donner quelques prises de tête. Parce qu’on peut faire mille suppositions inutiles et c’est un aussi une sorte de refus comme tu le soulignes. Sorte de ressassement délétère .
Mais ça peut être aussi un désir de mettre fin à des souffrances qui font écho chez chacun d’entre nous.
Par exemple, dans la vidéo du lien début de fil, il est rappelé que certaines exactions commises en Algérie ont été passées sous silence, comme la torture. Ce silence est un mensonge. Il nie l’horreur et la souffrance. Il nie des vies, c’est carrément horrible.
Au fond, que peut-on y changer si on nous ment. On ne créera pas un monde à l'image de ce qu'on pense être juste ou vrai.
Non certes et c’est sans doute bien ainsi car nous ne savons pas tout et les choses sont incertaines.

Mais on peut évaluer en soi même ce qui nous semble juste ou pas. Et remettre un peu de lumière là où il n’y en a pas. Ce n’est pas suffisant, on ne peut pas effacer l’histoire. Mais au moins l’intention de remettre la clarté là où il n’y en a pas permet à ce qui est de s’exposer au grand jour. Le monde ira un tout petit peu mieux qui ne vivra pas d’amnésie ou de perte de conscience. C’est un tout petit minimum. C’est pour ça et il y aurait d’autres exemples à l’infini, que je disais que le mensonge était une pente dangereuse car il mène au chaos et surtout lorsque les intentions ne sont pas bonnes.

Il y a ça aussi par exemple.
https://www.arte.tv/fr/videos/090438-00 ... interdite/
j'aime la vérité, je n'aime pas le mensonge'
La vérité c.est peut être aussi celle du coeur à l’instant t.
En tant qu’être humain, nous aurions du mal à ne pas être un point de vue.

Puissent les points de vue être les plus vastes et justes possibles ...et les plus tolérants envers la souffrance humaine.

Voilà...ce ne sont que des mots encore ! Butterfly_tenryu jap_8
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
Floch
Messages : 451
Inscription : 05 janvier 2018, 10:37

axiste a écrit :
10 juin 2019, 20:30
Mais ça peut être aussi un désir de mettre fin à des souffrances qui font écho chez chacun d’entre nous.
Par exemple, dans la vidéo du lien début de fil, il est rappelé que certaines exactions commises en Algérie ont été passées sous silence, comme la torture. Ce silence est un mensonge. Il nie l’horreur et la souffrance. Il nie des vies, c’est carrément horrible.
Oui, tout à fait. Les vérités historiques permettent de mettre au grand jour les drames et la reconnaissance de la souffrance soulage les victimes.

La vérité c.est peut être aussi celle du coeur à l’instant t.
En tant qu’être humain, nous aurions du mal à ne pas être un point de vue.
Certainement, et l'important est d'en être conscient.

Voilà...ce ne sont que des mots encore ! Butterfly_tenryu jap_8
Ce sujet est très vaste, matière à beaucoup de ''réflexions''. Le couple vérité/mensonge est perçu de multiples manières selon les circonstances, selon qu'on est émetteur, récepteur, observateur. D'innombrables points de vue exprimés parfois maladroitement , toujours de manière éphémère par des mots qui, même si ils sont insuffisants, sont encore ce qu'on a de mieux pour communiquer. :)
Avatar de l’utilisateur
axiste
Messages : 3192
Inscription : 09 mai 2008, 05:39

Oui, pas simple.

Cependant, il n'y a mensonge que si il y a une volonté délibérée de tromper.

Voici ce qu’en dit le Canon Pali:

Le danger de mentir

"Pour la personne qui transgresse en une chose, vous dis-je, il y a une mauvaise action qui ne peut pas être évitée. Quelle est-elle? Ceci: dire un mensonge délibéré."

La personne qui ment,
qui transgresse dans cette seule chose,
transcendant sa préoccupation pour le monde au-delà:
il n'est aucun mal
qu'elle ne pourrait faire.
http://www.canonpali.org/cdl/dhamma/sac ... -vaca.html

Et la parole juste est aussi mise en avant dans le Dhamma et l’octuple sentier
C’est aussi une action.
love3
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
Floch
Messages : 451
Inscription : 05 janvier 2018, 10:37

axiste a écrit :
11 juin 2019, 23:48
Cependant, il n'y a mensonge que si il y a une volonté délibérée de tromper.
Oui, jap_8
Je suis bien d'accord sur la définition.
Une tromperie peut se faire sans malveillance aussi d'ailleurs.
Ça reste néanmoins source de confusion.
axiste a écrit :
11 juin 2019, 23:48
Et la parole juste est aussi mise en avant dans le Dhamma et l’octuple sentier
C’est aussi une action.
love3
Oui. C'est pour ça que la vérité est importante.
Mais ne pouvant agir que pour nous même, nous ne pouvons l'exiger des autres; seulement la souhaiter. :)
Répondre