Ce qui naît, vit et meurt

Circé
Oiseau
Oiseau
Messages : 567
Inscription : lun. 21 nov. 2016 18:54

Re: Ce qui naît, vit et meurt

Message non lu par Circé » sam. 2 mars 2019 18:51

Un livre de Thich Nath Hanh " Il n'y a ni peur, ni mort", je vous le conseille. flower_left
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team
Team
Messages : 7837
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: Ce qui naît, vit et meurt

Message non lu par axiste » sam. 2 mars 2019 22:15

Coucou Circé, c’est un très beau livre, je confirme.

Tant qu’on n’est pas réalisé, le sujet est difficile, donc là mes mots ne sont pas très éclairés...mais essayons quand même.

Si la peur disparaît, elle ne gomme pas la tristesse que l’on peut éprouver à la perte des êtres chers.

La peur disparaît face à la réalité car il n’y a pas le choix, les instants prennent tout...et ne laissent plus de place à tout le reste.
Nous sommes chaque être qui s’éteint.
Chaque personne nous enseigne beaucoup.

J’aime bien l’histoire de cette femme qui alla voir le Bouddha parce qu’elle avait perdu son enfant...allant de porte en porte sur les conseils du Bouddha, en quelque sorte, elle s‘aperçut que le poids de son malheur l‘empêchait de voir celui des autres. C’est très parlant car ici le malheur de chacun s’efface, le phénomène n’est plus appréhendé personnellement mais à une autre échelle. Comme dit Davi, nous nous inscrivons dans un vaste ensemble dont nous ne pouvons nous extraire.

Sinon, voir que tout se transforme est un autre pas... intellectuellement, il est facile de l’effectuer, mais le réaliser à chaque instant et non épisodiquement est beaucoup plus compliqué.

Il faut vraiment lâcher beaucoup. Or, il y a toujours des moments où nous ne lâchons pas.

La vie, nos expériences, nous apprennent à lâcher, c’est véritablement ce qu’elle fait. On a alors plus de compassion et d’acceptation.

Enfin, c’est une fenêtre entreouverte, un cheminement aussi... flower_left
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
Floch
Papillon
Papillon
Messages : 419
Inscription : ven. 5 janv. 2018 10:37

Re: Ce qui naît, vit et meurt

Message non lu par Floch » sam. 2 mars 2019 23:02

axiste a écrit :
sam. 2 mars 2019 22:15

Il faut vraiment lâcher beaucoup. Or, il y a toujours des moments où nous ne lâchons pas.

La vie, nos expériences, nous apprennent à lâcher, c’est véritablement ce qu’elle fait. On a alors plus de compassion et d’acceptation.

Enfin, c’est une fenêtre entreouverte, un cheminement aussi... flower_left
Pas facile en effet. flower_mid
davi a écrit :
sam. 2 mars 2019 12:02

Ici je rejoints Axiste; mort n'est qu'un mot. Peut-on avoir peur de mots ? Alors bien sûr, c'est un mot à forte connotation émotionnelle. Tout cela se passe dans l'esprit.
Oui, tout comme l'image du chien n'aboie pas. :)
Avatar de l’utilisateur
Maxime121
Oiseau
Oiseau
Messages : 540
Inscription : mar. 5 mars 2019 20:59

Re: Ce qui naît, vit et meurt

Message non lu par Maxime121 » ven. 29 mars 2019 19:16

Tout est impermanent, malheur comme bonheur et surtout notre existence :shock:

merci pour ce partage Butterfly_tenryu
- On est tous sur Terre ,
mais pas dans la même Atmosphère !
Avatar de l’utilisateur
Floch
Papillon
Papillon
Messages : 419
Inscription : ven. 5 janv. 2018 10:37

Re: Ce qui naît, vit et meurt

Message non lu par Floch » ven. 29 mars 2019 19:39

En effet :)

Du fait de l'interdépendance, aucun phénomène n'est immuable, tout est transitoire. Il n'y a que le changement qui est constant et rien ne dure, ni les agrégats, ni la vie ni le désir qui mène à l'insatisfaction, ni la souffrance qui elle aussi se transforme.
C'est en cela que l'impermanence peut être à la fois une cause de souffrance et une chance de s'en libérer.

Thich Nhat Hanh a dit "Grâce à l'impermanence, tout est possible. La vie elle-même est possible. Si un grain de blé n'était pas impermanent, il ne pourrait se transformer en tige de blé. Et si la tige de blé n'était pas impermanente, elle ne pourrait jamais produire l'épi de blé que nous mangeons."
Avatar de l’utilisateur
Maxime121
Oiseau
Oiseau
Messages : 540
Inscription : mar. 5 mars 2019 20:59

Re: Ce qui naît, vit et meurt

Message non lu par Maxime121 » ven. 29 mars 2019 19:56

Je suis d'accord , d'ailleurs il me semble avoir lu une idée similaire de ce maitre bouddhiste

La feuille de l'arbre est belle, mais elle fini par pourrir, pour nourrir le sol et l'arbre et ainsi donner
vie à une nouvelle feuille ou une fleurs qui pourront nourrir des insectes ou des animaux , etc ..
Miam du Miel Butterfly_tenryu
au final la feuille fait partie de moi :shock:
- On est tous sur Terre ,
mais pas dans la même Atmosphère !
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités